Aller au contenu principal

Violents affrontements en RDC /LLB -AFP

Violents affrontements en RDC

AFP

                Mis en ligne le 29/04/2012

                Basé à Goma, Jean-Bosco Ntaganda, connu aussi sous le surnom de « Terminator », est visé depuis 2006 par un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale

« De violents affrontements à l’arme lourde sont en cours près de Mweso (province du Nord-Kivu, est) entre les soldats ayant quitté l’armée et les forces loyalistes », a déclaré à l’AFP par téléphone un commandant des Forces armées (FARDC) qui participe aux combats et n’a pas pu fournir de bilan.

Début avril, plus d’une dizaine d’officiers supérieurs, ex-membres de la rébellion du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), ont quitté les rangs avec quelques centaines d’hommes dans les provinces instables du Nord et du Sud-Kivu (est).

Depuis, plusieurs officiers ont réintégré leurs unités ou se sont rendus, et seuls quelques-uns étaient « traqués » par les FARDC, selon un militaire. Le président Joseph Kabila s’est par ailleurs rendu aux Kivu pour rappeler les troupes à l’ordre et menacer de sanctions en cas de nouvelle « indiscipline ».

« Une centaine de personnes ont fui Mweso en direction d’un autre village, Kitshanga », à une vingtaine de kilomètres, a indiqué le commandant pendant l’entretien téléphonique, lors duquel on pouvait entendre des coups de feu.

D’autres déplacés ont notamment fui de Mushaki à Goma, capitale du Nord-Kivu. Plusieurs dizaines de femmes avec des enfants et des bagages ont expliqué avoir fui Mushaki lorsque les affrontements entre armée et mutins se sont durcis, a constaté le correspondant de l’AFP à Goma.

Les soldats qui ont fait défection sont proches de Jean-Bosco Ntaganda, ex-chef d’état-major du CNDP, et ont intégrés comme lui dans l’armée régulière début 2009 après un accord de paix avec Kinshasa.

Basé à Goma, Jean-Bosco Ntaganda, connu aussi sous le surnom de « Terminator », est visé depuis 2006 par un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale pour enrôlement d’enfants quand il était dans une autre milice au début des années 2000.

4 Commentaires Poster un commentaire
  1. NYK #

    J’ai déjà dit dans plusieurs e mails que si le Peuple RD Congolais et la communauté dit internationale n’agissent pas vite pour se battre contre les Envahisseurs représentés par Ntanganda et consorts ( sous ordres venant des Pays limitrophes et même de l’intérieur de la RD Congo ….. ) , ces deux régions N-S Kivu vont être très rapidement annexés au Rwanda.
    Au lieu de renforcer les troupes vraiment RD Congolaises dans ces régions pour combattre cette invasion étrangère , les autorités RD Congolaises actuellement au pouvoir font le contraire , ils y enlèvent les troupes ( 1000 ..déjà ..) pour les envoyer dans le Kasai , que vont-elles ( les troupes) faire là-bas ???…
    Le paradoxe du pouvoir actuel pose des questions …
    NYK .

    30 avril 2012

Rétroliens & Pings

  1. L ECHEC DE LA POLITIQUE SECURITAIRE DE KABILA BASEE SUR LES JONGLAGES DES ALLIANCES DEBOUCHE DANS UN NOUVEL ETAT DE GUERRE OUVERTE AU KIVU « OPPOSITION POLITIQUE CONGOLAISE
  2. L ECHEC DE LA POLITIQUE SECURITAIRE DE KABILA BASEE SUR LES JONGLAGES DES ALLIANCES DEBOUCHE DANS UN NOUVEL ETAT DE GUERRE OUVERTE AU KIVU | MAJORITE PRESIDENTIELLE POPULAIRE, "M.P.P"
  3. L ECHEC DE LA POLITIQUE SECURITAIRE DE KABILA BASEE SUR LES JONGLAGES DES ALLIANCES DEBOUCHE DANS UN NOUVEL ETAT DE GUERRE OUVERTE AU KIVU « EUGENE DIOMI NDONGALA

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 12 189 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :