Aller au contenu principal

Avec des cadavres dans les placards, le régime Kabila, hanté par ses morts agonise lentement! Kinshasa, déjà privée d’Agoa pour non respect des droits de l’homme, continue sa folle descente aux enfers.

Avec des cadavres dans les placards, le régime Kabila, hanté par ses morts agonise lentement! Kinshasa, déjà privée d’Agoa pour non respect des droits de l’homme, continue sa folle descente aux enfers.

Le porte parole du gouvernement congolais, Lambert Mende excelle et surpasse dans la fourberie. L’exclusion de la RDC de la liste des pays bénéficiaires de l’AGOA en janvier 2011,  loin d’être insignifiant est un camouflet pour le régime congolais qui  essaie de minimiser la portée de cette mesure qui rattrape les  pérégrinations d’un régime défaillant en fin de règne. Programme  destiné à récompenser les pays en développement dans la bonne gestion à  promouvoir la démocratie et la bonne gouvernance auquel n’importe quel  pays aurait bien souhaité figurer, le retrait de la RDC du programme de  l’AGOA frappe moralement le gouvernement de plein fouet, l’interpellant  sur son rôle direct dans la gestion des affaires lugubres dont la  senteur de criminalité arpente les marches du perron du palais, pour  s’installer dans l’antichambre du pouvoir suprême, au sommet même de  l’état congolais.

La mort de Chebeya et la disparition mystérieuse  de Bazana, la mort de Tungulu, la sortie médiatique manquée dans  l’affaire du Général Munene, voilà quelques éléments qui doivent  interpeller le pouvoir dans sa vision d’une gestion responsable et  transparence des affaires de l’état.

« J’ai déterminé que la RDC  n’effectuait pas les progrès nécessaires pour répondre aux critères » de  l’Agoa, indique simplement Obama dans un décret. La France par  l’intermédiaire de son ambassadeur chargé de droits de l’homme n’a pas  dit le contraire. « J’ai donc décidé de mettre fin à la désignation  de la RDC comme pays bénéficiaire » de ce programme qui facilite les  exportations africaines vers les États-Unis pour soutenir le  développement économique et les réformes démocratiques. Cette décision  doit prendre effet le 1er janvier 2011.

La France, par l’intermédiaire  de son Ambassadeur chargé des droits de l’homme ne dit pas autre chose.  Quelle claque! Le refus de traduire le Général Numbi devant la Haute  cour de Justice comme le voudraient les us et coutumes, est probant  pour un régime qui défie le peuple et qui accepte de porter la  responsabilité sur l’ exécution sommaire d’un homme pour lequel le  gouvernement congolais n’avait aucun intérêt de le voir vivre. La  justice, pressée pour dire le droit lambine de dire la vérité sur les  conditions de cette mort qui ne sont jamais connues. La mise en  scène de la mort de Chebeya fut un simulacre choquant défiant toute  ingéniosité machiavélique qui ne peut pas être tolérée dans une société  de droit où la transparence doit être de mise, sinon exemplaire et  obligatoire. Dans ce cas aussi, l’exemple ne fut pas au rendez-vous. La prestance médiatique de Lambert Mende à ce sujet, comme dans  beaucoup d’autres, fut un véritable désastre pour ceux qui attendaient  des éclaircissements dans ce dossier et surtout pour le régime qui  attendait d’être déchargé de tout soupçon qui planait sur lui. Comme  si ça ne suffisait pas, deux mois à peine, monsieur Armand Tungulu  trouvera la mort dans des conditions mystérieuses, et cette fois on ne  pouvait mieux, c’est dans l’antichambre du Président de la République  chez lui au Mont Ngaliema, celui là qui est sensé protéger! A ce  jour, plus rien n’indique que la dépouille mortelle de monsieur Tungulu  soit encore, quatre mois après, à la morgue centrale de l’hôpital  générale de Kinshasa, comme veut le faire croire le régime de Kinshasa. Quand  la justice congolaise pavoise et célèbre la victoire sur une pauvre  veuve qui demande la restitution de la dépouille mortelle de son mari,  cela donne des frissons! La justice belge s’est déclarée  incompétente de dire le droit dans cette affaire, c’est tout, il ne peut  pas être question de croire que l’affaire sur le fond  soit classée  pour autant. C’est à la justice congolaise de prouver maintenant qu’elle  peut faire mieux, élucider en toute indépendance les conditions de la  mort survenue à Tungulu et dire le droit dans l’ affaire Chebeya. Pire,  on parle aujourd’hui malgré la rigueur dont se prétend la justice  congolaise dans ce dossier, que la dépouille de Tungulu ait été remise  par mégarde, à une autre famille qui l’aurait déjà enterrée, l’enquête  serait en cours pour retrouver cette famille.

Pour  d’autres les sources, le corps de Tungulu n’ a jamais séjourné dans  cette institution, et si il y a été, il n’ y est plus à ce jour. Quelque soit la longueur de la procédure judiciaire, personne ne peut  expliquer que quatre mois après sa mort, la justice congolaise dont on  connait la célérité repressive ne soit pas toujours en mesure de  remettre la dépouille à qui de droit, par contre, elle se complaît à  détourner l’attention par des manœuvres dilatoires, frisant de viles  bassesses.

On se rend compte, que malgré toutes les assurances  données du point de vue enquête, ce dossier n’est judiciairement, encore  nulle part, Joseph Kabila agit comme son alter ego Gbabo en Côte  d’Ivoire pour  gagner du temps. Cela ne présage rien de sérieux. Si  le président Obama a tapé du poing sur la table, ce que la situation en  RDC est complètement pourrie et ne montre aucunement un signe qu’elle  puisse s’améliorer. C’est un véritable sujet d’inquiétude pour tout  gouvernant responsable, un signe prémonitoire qui doit être analysé en  toute minutie par les conseillers du président. Mais, que monsieur  Mende trouve là une occasion pour minimiser le geste du président  américain, voila ce qui sort de l’ordinaire pour un homme d’état qui  doit garder toute proportion gardée, un tant soit peu un esprit de  responsabilité et de discernement. Comment considérer un élève à qui  on tire les oreilles tous les jours pour méconduite et qui se voit  renvoyé de la classe pour ses erreurs répétitives mais qui trouve des  justifications d’une puérilité inouïe prétendant que somme toute, il n’ a  jamais été intéressé par le cours de son professeur. Mais pour  quelqu’un qui assume des hautes fonctions de l’état, cela est  impensable, ça fait tomber à la renverse. De tous ceux qui se sont  succédés en qualité de porte parole du gouvernement, Mende a dépassé le  comble de l’horreur, comme quoi personne n’a fait mieux jusqu’ici.. Même si le volume affaires commerciales entre les Etas-Unis et la RDC  n’est pas important, comme le prétend monsieur l’ambassadeur des  Etats-Unis qui intervient pour calmer le jeu, le seul fait d’être exclu  de la liste est un fait très grave que les gouvernants congolais  devaient interpréter le geste avec toute la rigueur qu’il se doit pour  un pays responsable. Rien ne peut justifier que notre pays ne soit citer  en exemple parmi les pays qui font preuve de la bonne gouvernance et de  la bonne tenue des droits de l’homme. Minimiser l’acte du président  américain qui est d’une grande portée symbolique est tout simplement  irresponsable. Et à la veille des élections, l’on peut dire que la messe  est dite.

Le privilège d’appartenir à la grande famille des grandes  nations respectueuses des droits de l’homme n’est pas une sinécure.

Cet  apanage ne doit pas seulement appartenir à d’autres nations; et pour la  RDC, peu importe si on en fait pas partie?Quel raisonnement! Depuis  le départ de l’AFDL de l’Est du pays jusqu’à son arrivée à Kinshasa le  17 Mai 1996, le système Kabila est poursuivi par l’obsession de l’ombre  de la mort et sa route jonchée de cadavres dont il a difficile d’essuyer  les traces.

Propos du Dr Kabeya Kandolo

2011

About these ads
Aucun commentaire pour le moment

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 9 895 autres abonnés

%d bloggers like this: