Aller au contenu principal

Articles tagués ‘congo kinshasa’

Diomi Ndongala déplore le refoulement des Congolais et la destruction de la RDC /LA TEMPETE DES TROPIQUES

TEMPETES DES TROPIQUES 140413 001

Diomi Ndongala déplore le refoulement des Congolais et la destruction de la RDC

FREEDIOMI8

Dans sa seconde lettre adressée aux Congolais

De sa cellule à la Prison centrale de Makala (PCM), le prisonnier politique Eugène Diomi Ndongala a écrit une seconde lettre aux Congolais sur base des analyses de l’actualité politique en République démocratique du Congo.

Son attention s’est focalisée sur trois évènements, à savoir le mini-congrès du PPRD  » annoncé pour finaliser le projet scélérat de la révision constitutionnelle afin d’adapter la loi fondamentale de la RD Congo aux ambitions centralistes et anti-démocratiques  » d’un individu, le refoulement violent, accompagné d’exécutions extrajudiciaires, pillages et agressions de toutes sortes dont ont été victimes les RD Congolais par leurs voisins du Congo-Brazza, et l’affaiblissement  » extrême  » de l’Etat de droit en RDC.

A cela, s’ajoute la persistance, poursuit cette lettre ouverte, surtout à Kinshasa, de la volonté politique d’  » infantiliser nos compatriotes, en limitant les libertés des Congolais par des initiatives malencontreuses où se manifeste toujours le visage de l’Etat destructeur, en lieu et place d’un Etat qui aide ou protège l’exercice des droits civils et politiques des Congolais.

Diomi demande aux Congolais d’ouvrir les yeux, car ils ne sont plus des vrais citoyens chez-eux: des représentants politiques issus d’un processus électoral qui n’a pas respecté le principe constitutionnel d’une élection démocratique par suffrage direct, libre et transparent. Par conséquent, les décisions de ces élus semblent systématiquement orientées contre les intérêts supérieurs du peuple, visant plutôt les intérêts des individus au pouvoir, dans un climat d’affrontement perpétuel avec une opposition politique résignée et systématiquement obligée de quitter l’hémicycle pour se faire, au moins, entendre…

Selon l’auteur de la lettre ouverte, les Congolais sont, depuis 15 ans, privés d’identité citoyenne clairement établie : pas de carte d’identité, ni de registre d’Etat civil pour établir la citoyenneté des Congolais.

Chasse aux Congolais en provenance de Brazza : réaction inaudible de Kinshasa Après l’Angola, l’Ouganda, le Rwanda et le Burundi, constate Eugène Diomi Ndongala, voilà que le Congo d’en face se lance dans la chasse aux Congolais.  » La réaction des autorités politiques et diplomatiques RD congolaises est tellement mitigée qu’elle est inaudible… « , déplore-t-il.

Poursuivant que, non seulement les Congolais demeurent les damnés de la terre en occident, faisant l’objet d’expulsions et traitements dégradants mais, maintenant, ces traitements sont adoptés par leurs voisins africains, même ceux qui leur sont les plus proches.

Face à cela, note-t-il,  » nous avons perdu le respect des autres pays africains. Tout le monde connait comment le Congo se fait voler ses richesses sans réagir ; tout le monde sait que les institutions politiques congolaises sont délégitimées et que notre armée n’est pas prête à nous défendre des menaces extérieures « .

En plus, modifier les dispositions intangibles de la Constitution en vigueur,  » n’est-ce pas une tentative de miner les fondations de l’accord politique global reconnu par toutes les forces politiques réunies après la chute de Mobutu ? « , s’interroge-t-il.

» C’est comme si le capitalisme du désastre avait pris la place du panafricanisme partout en Afrique « , remarque Diomi. Sur le plan économique, martèle-t-il, le pillage s’installe : la Miba placée en faillite, la Gécamines émiettée et aucune entreprise publique ne fait plus de bénéfice depuis des lustres. L’électricité produite à Inga est vendue et les entrées relatives à ces ventes sont partagées entre un groupe de gens, alors que 90% des Congolais n’ont pas accès à l’électricité et les 10% restants en profitent avec des délestages.

Les Contrats chinois ont privé la RDC des mines les plus rentables du Katanga, avec une contrepartie inconnue à ce jour. Tout est aliéné. Maintenant,  » ils veulent nous prendre aussi notre dignité : nous sommes devenus les damnés d’une Afrique pervertie, et cela ne pourra que s’empirer, vu les velléités de la présidence à vie qui animent les esprits de ceux qui sont en train d’anéantir l’Etat Congolais… « .

Le président de la DC se dit rassuré que les Congolais prendront conscience qu’ils sont en train de tout perdre, leur terre, leur liberté et leur dignité, raison pour laquelle ils doivent rassembler toutes leurs énergies pour dire  » Non « . Non à l’imposture, non à la chosification des Congolais, non à toute forme de dictature à vie, conclut-il.

Par Stone

http://latempete.info/diomi-ndongala-deplore-le-refoulement-des-congolais-et-la-destruction-de-la-rdc/

 

 

**********************************************************************************************

lire aussi:

lettre aux congolaisREVISION DE LA CONSTITUTION, INCURIE DIPLOMATIQUE, SECURITAIRE ET ECONOMIQUE: LES CONGOLAIS DOIVENT TROUVER LE COURAGE DE DIRE « NON » POUR PERMETTRE A LA NATION CONGOLAISE DE SURVIVRE /LETTRE DE DIOMI NDONGALA AUX CONGOLAIS

http://democratiechretienne.org/2014/04/12/revision-de-la-constitution-incurie-diplomatique-securitaire-et-economique-les-congolais-doivent-trouver-le-courage-de-dire-non-pour-permettre-a-la-nation-congolaise-de-survivre-lett/

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 8  361 followers

%d bloggers like this: