Aller au contenu principal

FLASH: ENCORE UN MONTAGE DE VIOL MONTE PAR LE POUVOIR KABILISTE, CETTE-FOIS CONTRE L EGLISE CATHOLIQUE: 6 ABBES ACCUSES DE »VIOL SUR MINEUR » et 7 MAGISTRATS ARRETES POUR TENTATIVE DE CORRUPTION

Nous venons de recevoir la grave information qui suit :

6 Abbés de l’Eglise Catholique seraient arrêtés et détenus en ce moment à la prison de Ndolo pour une accusation fantaisiste et sans preuves de « viol sur mineurs » sur des « filles » de l’ INSTITUT MOKE.

Les prêtres ont été arretés alors qu’ils résidaient tranquillement dans leurs domiciles.

Le rebondissement de l’affaire est en encore plus rocambolesque car le 7 magistrats chargés par « les autorités » de l’enquête, auraient demandé de l’ argent à la hiérarchie de l’Eglise Catholique. Les magistrats auraient été filmés en train de recevoir la forte somme d’argent exigées pour libérer des abbés.

 Une plainte pour tentative d’escroquerie et corruption aurait été déposée contre ses magistrats  – dont un certain  magistrat Tshiamala. Ainsi, les 7 magistrats seraient déjà détenus à Makala.

Il sied de souligner que la récente déclaration des évêques de l’Eglise catholique contre la modification de la Constitution et la prolongation du mandat de l’actuel « Président » a été violemment critiquée par le pouvoir en place qui  excelle par la strategie d’instrumentaliser la justice afin de neutraliser ses adversaires politiques, salis par des accusations de viol montées de toute pièce.

La même accusation avait été lancée contre le président national de la Démocratie Chrétienne, S.E Eugène Diomi Ndongala la veille du lancement d’une grande plateforme de l’opposition qui revendiquait la vérité des urnes après les élections présidentielles et législatives frauduleuses de 2011.

Nous invitons les membres de la Démocratie Chrétienne et les fidèles catholiques à faire échec à cette énième tentative d’instrumentalisation de la justice avec des accusations infamantes pour réduire au silence toute forme de dissidence politique ou bien d’opinion contraire aux thèses liberticides du pouvoir de facto en place à Kinshasa prêt à tous pour continuer à confisquer le pouvoir en République Démocratique du Congo.

Vérité et Justice pour le Congo,

Marc Mawete,

A suivre…..

Publicités
Aucun commentaire pour le moment

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :