Aller au contenu principal

Le SG de la DC pour l’alternance au pouvoir en RDC et la libération de Diomi Ndongala! /TEMPETE DES TROPIQUES

ob_c1efd7_freddy-kita-democratie-chretienne-2014

Le SG de la DC pour l’alternance au pouvoir en RDC et la libération de Diomi Ndongala!

Depuis Bruxelles

De passage à Bruxelles dans le cadre des activités politiques de son parti, le Secrétaire général de la Démocratie chrétienne, Freddy Kita, a profité des questions lui posées hier lundi 7 juillet 2014 par Afrique rédaction pour faire l’état des lieux de la situation générale de la République démocratique du Congo, de dernières informations du pays et celles de l’honorable Eugène Diomi Ndongala, président de son parti, prisonnier politique.

Dans une interview accordée à Roger Bongos, le SG de la DC estime, selon lui, que l’actualité en République démocratique du Congo reste dominée par la phobie du régime actuel au pouvoir du deadline de décembre 2016 qui s’approche inexorablement.

Ce régime, poursuit-il, cherche ainsi différents subterfuges pour contourner l’article 220 afin de permettre à son mentor de se cramponner au pouvoir.Pour lui, cet article qui est clair sur le nombre et la durée du mandat du président de la République ne sera jamais modifié.

Il soutient que la Majorité présidentielle multiplie des stratégies, depuis 2010, pour permettre à Joseph Kabila de s’éterniser au pouvoir. Il salue la pression exercée par la communauté internationale contre la révision constitutionnelle en RDC, plus particulièrement les Etats-Unis, la France et la Belgique, leur demandant ainsi de continuer dans cette logique pour permettre au peuple congolais de se choisir d’autres dirigeants en 2016.

À la question de savoir ce que pourrait faire l’opposition en cas de forcing de Kabila, Freddy Kita affirme que le pouvoir actuel en RDC n’est pas plus fort que celui du maréchal Mobutu qui, après 32 d’exercice dictatorial du pouvoir, a finalement été chassé grâce à l’opposition interne soutenue par une forte pression de la communauté internationale.

 » Et ce qui l’avait fait partir, c’était la détermination du peuple pour le faire décamper « , a-t-il soutenu. Et de poursuivre,  » le peuple congolais est de plus en plus conscient que la terre de ses ancêtres ne peut éternellement être ainsi souillée « .

Freddy Kita a conclu sur cette question en disant que comme le pouvoir appartient au peuple, l’alternance aura raison de ce  » règne par défi « .Concernant le président national de la Démocratie chrétienne (DC), l’honorable Eugène Diomi Ndongala, il exige sa libération sans conditions, rappelant qu’il est victime de ses opinions politiques et de sa lutte aux côtés d’Etienne Tshisekedi pour l’instauration d’un véritable Etat de droit en RDC et d’une démocratie réelle où le peuple exerce pleinement son pouvoir.
» Malgré qu’il est en prison, le président de la DC continue de se battre pour son pays « , révèle-t-il, rassuré que la vraie justice finira par l’emporter.

Par LM

http://latempete.info/le-sg-de-la-dc-pour-lalternance-au-pouvoir-en-rdc-et-la-liberation-de-diomi-ndongala/

Publicités
un commentaire Poster un commentaire
  1. Pourquoi e président élu,ETIENNE TSHISEKEDI WA MULUMBA ,ns s’exprime plus comme il a fait dans le passé ?Nous sommes surs que son message est passé car KABILA n’est pas loin de faire sa valise.

    J'aime

    15 juillet 2014

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :