Aller au contenu principal

Freddy Kita: « Le 19 décembre à minuit, si Kabila ne quitte pas le pouvoir, il verra le peuple sur son chemin » POLITICO.CD

0000freddymulongokitafreddy

Freddy Kita: « Le 19 décembre à minuit, si Kabila ne quitte pas le pouvoir, il verra le peuple sur son chemin »

Interview de Freddy KITA, Secrétaire général de la Démocratie Chrétienne, membre du Conseil des sages du Rassemblement et coordonnateur du comité de suivi de l’initiative panafricaine pour la défense de la démocratie (IPDD), où il revient largement sur le discours du président Kabila.

  • novembre 16, 2016
 0000freddymulongokitafreddy

Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila s’est exprimé mardi 15 novembre devant le Parlement, réuni en congrès à Kinshasa dans le cadre de son discours sur l’Etat de la nation. Dans des termes forts et rigoureux, le président congolais a dénoncé l’ingérence extérieure et fustigé ses opposants.

Faisant son propre bilan, le chef de l’Etat congolais estime avoir accompli du « bon travail ». Parmi les réalisations, Joseph Kabila cite le retour à la paix, les premières élections démocratiques, la décentralisation, des réformes structurelles. Un « chemin semé d’embûches mais des réalisations dont on peut être fiers ». Et une « stabilisation économique, malgré la dernière crise », a-t-il souligné.

Pour  Freddy Kita, cadre du parti d’Eugène Diomi Ndongala, farouche opposant au président congolais et allié traditionnel d’Etienne Tshisekedi, Joseph Kabila a « raté une occasion d’entrer dans l’histoire du pays » en ne déclarant pas « clairement » qu’il quitterait le pouvoir le pouvoir à l’issu de son mandat le 19 décembre prochain.

« Monsieur Kabila [le Président] vient encore une fois de rater une occasion historique, parce qu’il allait ouvertement annoncé qu’il quittait le pouvoir« , a déclaré Freddy Kita.  Pour lui, le bilan dressé par le président Kabila est « totalement faux« . « Nous sommes conscients nous tous comment il [le Président Kabila] a mis ce pays part terre« , a-t-il affirmé.

« Plus rien ne marche, nous vivons dans une insécurité totale (..) sociale, économique et même physique. Ce qui se passe aujourd’hui dans notre pays est simplement inacceptable« , explique le Secrétaire général de la Démocratie Chrétienne.

Tout en fustigeant les accords issus du Dialogue de « la Cité de l’Union Africaine », M. Kita réaffirme la position du Rassemblement auquel appartient son parti, en appellant à des nouvelles discussions, soutenant les consultations des évêques catholiques que le président Kabila semble pourtant avoir mis fin dans son discours.

Par ailleurs, Freddy Kita insiste sur le départ du président Kabila dont le mandat expire le 19 décembre prochain.

« M. Kabila doit vraiment compter son heure. En suivant son discours d’hier, c’était vraiment une déclaration de guerre. Il doit comprendre que le peuple congolais ne va pas se laisser faire. Le 19 décembre à minuit, s’il ne quitte pas le pouvoir, il [le président Kabila] verra le peuple sur son chemin« , a-t-il déclaré.

Suivez l’interview de Freddy Kita au micro de Litsani Choukran en intégralité. 

Aucun commentaire pour le moment

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :