Aller au contenu principal

Archives de

Adresse de Diomi Ndongala à la Majorité Populaire Présidentielle le 23 juin 2012

Adresse de Diomi Ndongala à la Majorité Populaire Présidentielle le 23 juin 2012      

                    Posted 1 day, 21 hours ago                    @         

Message de DIOMI NDONGALA au peuple congolais de la Majorité Présidentielle Populaire en rapport avec la situation du Kivu.

Très chers compatriotes.

Le Congo est une fois de plus victime d’une haute trahison.

Nos compatriotes des provinces martyrs du Kivu ont payé un lourd tribut.

Ils vivent une violence extrême par suite de la guerre nous imposée depuis 17 ans.

Les femmes et les jeunes filles sont sauvagement violées. Il y a massacres et déplacement s massifs forcés des populations locales.

Qu’ils trouvent ici l’estime de notre compassion et de notre solidarité.

Le peuple s’incline devant leur nationalisme, leur patriotisme et leur vigilance.

En effet, le pays est trahi par ceux qui par la force des chars et des canons usurpent le pouvoir dans notre pays

Des réseaux mafieux internationaux pillent nos richesses.

Joseph Kabila a pour mission de protéger leurs intérêts et leur garantir l’exploitation des ressources minérales de notre pays.

D’autre part, certains pays voisins veulent créer un marché commun à l’est et inclure  la partie est de notre pays  enfin d’en tirer profit.

Pour réussir ce projet, ils ont placé Kabila afin de contrôler la direction de notre pays au plus haut niveau et occuper ainsi progressivement notre territoire.

Ils ont versé en RDC leurs gens sous l’étiquette des réfugiés politiques en plus grand nombre.

L’homme qui s’accroche illégalement au pouvoir dans notre pays, Joseph Kabila est leur pion pour ce plan machiavélique.

Peuple congolais, Vous devrez comprendre ceci :

Kabila et KAGAME sont bel et bien complices.

AFDL, PPRD, CNDP, RCD, M23 sont une même chose.

Ils sont stratèges pour manipuler les troupes armées qu’ils intègrent dans les FARDC. Ils ont intégré au sein de notre armée plusieurs troupes étrangères pour l’affaiblir davantage et ils utilisent l’homme politique (avéreux) pour jouer la comédie cène nationale.

Souvenez-vous qu’avant l’opération brassage et mixage, ils ont signé les accords suivants :

UMOJA WETU, KIMIA I , KIMIA II, AMANI LEO.

Des dizaines des milliers des soldats étrangers  ont été jeté avec grande et bagage dans les FARDC.

C’est pour cette raison que Kabila n’a jamais voulu entendre parler de la reforme de notre armée, ni de notre police. Aussi longtemps que le cordon ombilical n’est pas coupé avec ceux qui l’ont fait roi, le pays est en péril. Il est trahi par l’homme qui trône au sommet de l’Etat congolais.

Tant qu’il est là, le peuple souffrira. Tant qu’il n’est pas chassé, le leader ship fort issu des élections libres de 2011, Son Excellence Etienne TSHISEKEDI, Président Elu ne saura pas travailler pour libérer le le peuple et le pays.

Le Rwanda n’a qu’à s’organiser avec ses citoyens. Il doit organiser le dialogue Inter rwandais et faire participer tous les rwandais à la vie nationale et à la gestion du Rwanda.

La Grande Bretagne et les Etats Unis doivent contraindre Pau KAGAME à cette médiation.

Quand deux ethnies se battent, il n’est pas question d’aller vers les tribunaux. Il faut la médiation.

Le peuple congolais a suffisamment payé pour les désordres rwandais.

Maintenant, il faut faire échec à Kabila, à ses commanditaires et à leur plan machiavélique.

Les militaires doivent se souvenir de leur serment : MAKILA PO NA EKOLO.

Ils sont au service de la nation et non des individus.

J’exhorte le peuple congolais sans hésitation à se ranger derrière Le Président Elu et bientôt les choses vont changer. Je salut le courage des chauffeurs des taxis et des taxis bus qui ont montré leur résistance à un ordre mal venu de Kabila. Il suffisait qu’ils soient suivis par les fonctionnaires, les enseignants, les étudiants, les commerçants, les médecins, les militaires et policiers  qui aspirent à une vie meilleure, et le poutchistes vont s’en fuir.

Alors, o n fera la réforme de la police, de l’armée, et le Congo sera libéré.

Le peuple congolais doit se prendre à charge. Il ne sera plus humilié, Il y aura une

Vie meilleure, une liberté  et une paix durable lorsque le Président élu prendra les choses en main. Tout le monde aura un bon salaire.

 

Signé /Eugène Diomi Ndongala

trois jours avant son enlèvement à Kinshasa.

Chers compatriotes,

Le franc parler de notre frère a énervé le pouchiste Kabila qui cherchait comment mettre la main sur ce fils su Congo qui cherche arllier toute l’opposition autour du Président élu Etienne Tshisekedi. Il fallait inventer un gros mensonge, un mensonge grossier pour le salir.

Maintenant, ouvrons grandement les yeux et chassons tous les étrangers rwandais, ougandais et leurs complices de notre pays.

Anastasie Mutoka

 http://mlcfrance.org/index.html/?p=1307

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :