Aller au contenu principal

Articles Tagués ‘gouvernement matata mponyo’

DIOMI NDONGALA A RFI: LE « GOUVERNEMENT » MATATA N’A AUCUNE LEGITIMITE

En RDC, l’opposition n’a pas tardé à réagir à l’annonce du nouveau gouvernement     

le 9 décembre 2011 à Kinshasa.

AFP/GWENN DUBOURTHOUMIEU
            Par RFI

Le nouveau gouvernement de la RDC a été enfin annoncé samedi 28 avril 2012, cinq mois après les présidentielles et législatives de novembre 2011. C’est une équipe resserrée de 36 ministres, contre plus de quarante précédemment. «C’est une nouvelle équipe qui a un regard neuf» affirme le porte-parole du gouvernement, qui lui n’a pas changé puisqu’il s’agit toujours du ministre de l’Information, Lambert Mende.

Dans l’opposition, les critiques commencent à se faire entendre.

Dans l’opposition parlementaire, certains préfèrent voir le programme avant de juger. «Nous les attendons de pied ferme, dit le député Clément Kanku. On a un paquet de questions à poser au Premier ministre

Limete, Kinshasa, 23 décembre 2011. L’opposant historique de l’UDPS, Etienne Tshisekedi, qui a rejeté l’élection de Joseph Kabila et s’est autoproclamé président «élu», «prête serment», chez lui.

© AFP

Le ministère du Plan, auquel l’on ajouté l’appellation «ministère de la Mise en œuvre de la révolution de la modernité» soulève quelques railleries sur les bans de l’opposition. «C’est un slogan, un gadget, une fantaisie pour distraire les gens» dit son collègue Martin Fayulu. Selon lui, «ce gouvernement est composé de gens dociles qui permettront à Kabila de continuer à faire ce qu’il veut ».

Dans l’opposition extra-parlementaire, c’est-à-dire le camp d’Etienne Tshisekedi (UDPS), qui ne reconnaît pas ce Parlement, ni la victoire de Kabila, on se montre encore plus radical. Eugène Diomi Ndongala, l’un des principaux soutiens du vieux leader, estime que «c’est une équipe de sous-fifres » qui n’a aucune légitimité… Et il annonce encore une fois que son camp va à son tour présenter aussi un nouveau gouvernement.

      Jacquemin Shabani : «C’est un non événement»

Secrétaire général de l’UDPS

… comme monsieur Kabila a repris les mêmes prédateurs et torpilleurs du Congo, cela ne va rien changer pour nous. C’est de la poudre aux yeux ! Ce sont les mêmes : son fameux Premier ministre, c’est l’ancien ministre des Finances qui a amené la République démocratique du Congo sur la liste des derniers pays en ce qui concerne l’indice de développement… nous sommes dans une mobilisation du peuple congolais pour la vérité et la justice du scrutin du 28 novembre.

%d blogueurs aiment cette page :