Aller au contenu principal

Impayés, les fonctionnaires dénoncent un détournement au profit de la campagne électorale

KABILA, PAYEZ LES SALAIRES!

Arrêt de travail à la Miba : les agents réclament cinq mois de salaires

publié il y a 0 minutes,  sous Actualité, Économie, Kasaï Oriental, Société.
  – Une  drague  Miba déjà operationnelle.– Une  drague  Miba déjà operationnelle.

La paix sociale est troublée à la Minière de Bakwanga (Miba). Les  agents et cadres de cette société mixte réclament leurs cinq mois  d’arriérés de salaires. Après le passage dimanche 20 novembre du  président Joseph Kabila, candidat à sa propre succession, au chef-lieu  du Kasaï-Oriental, ces agents disent être à bout de patience  puisqu’aucune solution n’a été trouvée quant à la situation de leur entreprise.

Ils soulignent qu’au lieu du paiement,  ils constatent  plutôt l’achat des chiens bergers censés sécuriser le  polygone minier. Une dépense que les agents de la Miba jugent de trop.
« On a acheté un chien pour sécuriser. Des chiens qui mangent à  leur faim alors que les agents n’ont rien. Nos enfants ne sont pas  scolarisés. C’est vraiment un assassinat. Là, nous réclamons 5 mois de  salaires aujourd’hui et à l’immédiat sinon nous ne travaillerons plus »,
 a fustigé un agent gréviste.
Ce mouvement de débrayage est parti du polygone de la Miba, mardi 22 novembre tôt le matin.
La délégation syndicale de la Miba qui prend acte de ce mouvement  déclare le soutenir, elle s’en tient aux multiples promesses faites par  la direction sans les honorer.
De passage dimanche 20 novembre à Mbuji-Mayi, le chef de l’Etat sortant avait promis au cours de son meeting de «poursuivre l’action jusqu’à la reprise totale des activités de la Miba».
Le 27 août 2010, Joseph Kabila avait remis un chèque de 10 millions de dollars américains au président administrateur délégué de la Minière de Bakuanga pour la  relance de cette entreprise. Depuis la reprise de la production de la  Miba en février dernier, la société a déjà vendu 39 500 carats de diamants.
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Impayés, les fonctionnaires dénoncent un détournement au profit de la campagne électorale

publié il y a 1 heure, 41 minutes,  sous Actualité, Kinshasa, Société.
 – Une vue du bâtiment de la fonction publique à Kinshasa, ce 07/12/2011. Radio Okpi / Ph. Bompengo

Bon nombre des fonctionnaires à la Fonction publique de Kinshasa ont  déclaré, ce mardi 22 novembre, n’avoir pas touché leurs salaires depuis  trois mois. Certains d’entre eux disent ne pas comprendre jusqu’à  présent les raisons du retard. D’autres pensent que leur argent serait  en train d’être utilisé par leurs cadres dans la campagne électorale.

Une fonctionnaire s’est plainte :

«Il fallait que ceux qui gèrent les caisse de l’Etat, [une fois devenus candidats députés] n’assument plus leurs  responsabilités. Mais (…) même aujourd’hui, ils sont en train de signer, de faire sortir de l’argent et battre leur campagne avec cet argent de  l’Etat
Dans ces conditions, les agents de l’Etat qui ont des enfants à charge ne savent plus les scolariser, a témoigné l’un d’eux, étonné du fait d’apprendre que «les banques n’ont pas de liquidités.»
Pour sa part, le coordonnateur délégué du gouvernement, Lamy Lamiel, a soutenu que c’est le nouveau système de paiement des salaires par  banque qui a créé un petit retard dans la paie d’une partie des  fonctionnaires.
Les modalités pour l’ouverture des comptes avaient demandé beaucoup  de temps aux banques, parce que le nombre des requérants était élevé,  a-t-il précisé, avant de poursuivre:
«Nous ne sommes pas véritablement en retard, parce  nous sommes en train de payer le mois d’octobre pour tout le monde.  Mais, contenu des difficultés que nous avons enregistrées en acceptant  que les premier groupe (les institutions politiques et les cabinets)  soit payé par voie bancaire, nous avons estimé que les autres catégories devaient être payées après que les banques eussent procéder à  l’ouverture des comptes individuels.»
Lire aussi sur radiookapi.net

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :