Aller au contenu principal

COMMUNIQUE DE PRESSE DU RASSEMBLEMENT DU 20/10/2016

COMMUNIQUE DE PRESSE DU RASSEMBLEMENT DU 20/10/2016

Réuni ce 20 octobre 2016 autour de son Président Dr. Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA, le Conseil des sages du RASSEMBLEMENT des Forces politiques et sociales acquises au changement, a examiné l’évolution de la situation politique qui prévaut dans le pays depuis la clôture de son conclave le 4 octobre 2016 ainsi que la fin des travaux du Dialogue non inclusif tenu au Camp Tshatshi.


A ce sujet, le Conseil des Sages :


1. Dénonce l’intensification par le régime de Joseph Kabila des actes de provocation, d’intimidation, de restriction de l’espace politique, des atteintes graves aux droits de l’homme et aux libertés publiques, le tout aggravé par l’instrumentalisation à outrance de la Justice, de la CENI et de la Cour Constitutionnelle ;


2. Exige que cessent ces actes inacceptables qui se traduisent notamment par des rafles nocturnes tant des dirigeants du Rassemblement que des centaines de jeunes innocents, jetés arbitrairement dans les cachots de la police politique de Joseph Kabila ;


3. Exige la libération sans conditions de tous les prisonniers politiques parmi lesquels Messieurs Eugène Diomi Ndongala, Jean-Claude Muyambo, Huit Mulongo, Moïse Moni Della, Bruno Tshibala, tous les jeunes et activistes de la Société Civile condamnés injustement par des procédures expéditives :


4. Exige l’arrêt des poursuites intempestives contre les opposants motivées par des considérations politiques :


5. Invite le Conseil de Sécurité à tirer toutes les conséquences du rapport présenté le 11 octobre 2016 par le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies ainsi que du rapport de la Commission des Droits de l’Homme des Nations Unies sur les événements du 19 et 20 septembre dernier en prenant toutes les initiatives requises pour prévenir un chaos programmé à la République Démocratique du Congo :


6. Informe l’opinion que lors du séjour qu’elle vient d’achever à Kinshasa la présidence de l’organe politique, Paix et Sécurité de la SADC a rencontré une délégation du Rassemblement et a été reçue en audience par le Président de son Conseil des Sages, le docteur Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA :


7. Rappelle qu’à ces deux occasions, le Rassemblement a clairement renouvelé son appel à la tenue d’un véritable dialogue qui soit réellement inclusif entre les deux camps à savoir : celui de Monsieur Joseph Kabila et ses partisans réunis au Camp Tshatshi d’une part, et celui du Rassemblement et tous ceux avec qui il partage les positions d’autre part ;


8. Salue la convergence de vues entre les positions rendues publiques à l’issue de son Conclave et les conclusions du Conseil de l’Union Européenne sur la République Démocratique du Congo, partenaire majeur de notre pays ;


9. Relève que l’Accord issu du Dialogue non inclusif du Camp Tshatshi viole la Constitution de la République et n’apporte aucune solution à la crise politique qui déchire la République Démocratique du Congo. Au contraire, il exacerbe davantage les tensions délibérément créées et entretenues dans le pays par Joseph Kabila qui tient à se maintenir au pouvoir alors que son second et dernier mandat constitutionnel expire le 19 décembre 2016 à 23 heures 59’.


De ce qui précède, le Rassemblement des Forces Politiques et Sociales Acquises au Changement :


(i) Rejette catégoriquement l’Accord du Camp Tshatshi qui n’est qu’un simulacre de solutions à la crise et dont l’unique finalité est le partage et la confiscation du pouvoir par ses signataires :


(ii) Appelle le Peuple Congolais à ne pas reconnaître le Gouvernement qui en sera issu parce que illégitime ;


(iii) Invite la Communauté Internationale à ne pas cautionner l’Accord du Camp Tshatshi qui sans aucun doute conduira la République Démocratique du Congo au chaos ;


(iv) Souligne, à l’intention des participants au Sommet de Luanda le 27 octobre
2016 que le sang qui a coulé les 19 et 20 septembre derniers, est celui des
Congolais qui sont sortis par millions pour défendre leur Constitution ;


(v) Prie les Chefs d’Etat et de délégation présents à Luanda de prendre en considération cette situation ainsi que les conclusions contenues dans le rapport final du Conclave du Rassemblement appelant à un Dialogue inclusif conforme à la résolution 2277 du Conseil de Sécurité pour que ces morts tombés les 19 et 20 septembre soient les derniers ;


(iv) Réaffirme sa disponibilité à participer activement à ce Dialogue inclusif et réitère son appel aux Nations Unies ainsi qu’à l’Union Africaine de prendre toutes les dispositions requises en vue de sa convocation.


Fait à Kinshasa, le 20 octobre 2016
Le Rassemblement
Le Président du Conseil des Sages
Etienne TSHISEKEDI wa MULUMBA

COMMUNIQUE DU RASSEMBLEMENT DU 20/10/2016

Advertisements
Aucun commentaire pour le moment

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :