Aller au contenu principal

EUGENE DIOMI NDONGALA A UNE HISTOIRE AU CONGO-KINSHASA, PAS COMME CERTAINS « OVNIS » QUI SQUATTENT L ‘ARENE POLITIQUE CONGOLAISE

DIOMI A UNE HISTOIRE AU CONGO-KINSHASA, PAS COMME CERTAINS « OVNIS » QUI SQUATTENT L ‘ARENE POLITIQUE CONGOLAISE

Eugène Diomi n’est pas un personnage anonyme que la fiction a imposé à la réalité congolaise. Eugène Diomi est fils d’un père dont les œuvres sont visibles et figure dans les visages de ceux qui ont donné le meilleur d’eux- mêmes pour la libération du Congo.
Nous ne pouvons pas envisager l’avenir en oubliant le passé. En 1940-1945, « Gaston Diomi Ndongala » , le père d’Eugène Diomi avec ses compagnons d’armes, je cite, Victor Lundula, Philippe Lomboto se battent pour la paix dans le monde dans la ‘’Guerre du Pacifique’’ aux côtés des Britanniques et des Américains contre les Japonais. Le 15 avril 1958, « Patrice Emery Lumumba, Gaston Diomi, Joseph Ngalula » se rendent à Accra pour
prendre part aux assises du Panafricanisme qui va engendrer l’OUA, en 1963 puis l’Union Africaine plus tard.

Après le discours du 28 décembre au Rond-Point Victoire » dont les acteurs visibles et invisibles sont Lumumba et Diomi à leur retour du Ghana, mais ce courage de s’Afficher ainsi fera du père d’Eugène Diomi une cible de la Sûreté coloniale du Congo-Belge.

Puis, « le 4 janvier 1959 » , soit une semaine plus tard après Accra, « Gaston Diomi Ndongala » fut mis en prison après les émeutes sanglantes de cette année-là.

Fondateur, avec Lumumba, du Mouvement National Congolais, MNC, Diomi Gaston a marqué l’histoire par sa constance politique et son abnégation, exactement comme est en train de faire son fils

Dans notre mémoire collective, nous nous souvenons de tout cela sans effort de réminiscence sophistique.

Aujourd’hui Eugene Diomi Ndongala tient le flambeau de la libération du Congo car il n’existe pas de génération spontanée; il est issu d’un des pionniers de l’indépendance du Congo et peut-on à travers son courage, sa bravoure ainsi que sa détermination affirmer qu’il représente l’espoir du peuple congolais autre fois porté en Étienne Tshisekedi qu’il sans soutenu sans équivoque après la fraude électorale de 2011.

On ne peut donc pas envisager une seule fois aller aux élections alors que ce personnage historique de la politique congolaise reste en prison en tant que prisonnier politique et otage du système Kabila.

Exigeons tous l’application des mesures de décrispation politique, maintenant ! Exigeons tous la libération d’Eugène Diomi Ndongala.

Cédric Mudiantu,

DC

Publicités
un commentaire Poster un commentaire
  1. Personne n’est éternelle car nous allons tous mourir un jour, mais à savoir le peuple finit toujours à gagner…
    Dès maintenant mettons-nous ensemble pour une seule cause, la libération de notre pays…
    Ensemble nous vaincrons
    God bless Zaïre/DRC

    J'aime

    2 mai 2018

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :