Aller au contenu principal

COMMUNIQUE DU 08/07/2017: CORNEILLE NANGAA ANNONCE, IRRESPONSABLEMENT, DEPUIS PARIS, L’ÉNIÈME REPORT « SINE DIE » DES ELECTIONS EN RDCONGO, SANS AUCUNE JUSTIFICATION TECHNIQUE: IL DOIT DÉMISSIONNER

DEMOCRATIE CHRETIENNE DC ENTETE

Le Bureau Politique de la Démocratie Chrétienne, DC en sigle, a appris, par la voix des médias  et plus particulièrement de l’agence de presse française, « AFP » en sigle, que le Président de la Commission Nationale Électorale Indépendante (CENI), monsieur Corneille Nangaa,  a annoncé, le 07 juillet 2017, depuis la « capitale française », la prétendue « l’impossibilité»,   d’organiser des élections présidentielle et législatives en République Démocratique du Congo et cela s’exonérant de toute  formalité et motivation technique.

Il sied de souligner que l’ annonce d’une telle gravité, comme celle  de l’énième   renvoi « sine die » de la tenue des élections en République Démocratique du Congo, n’a pas été   motivée par  un  rapport technique d’évaluation du processus électoral et elle est faite avec une légèreté déconcertante, à partir d’un capitale étrangère, sans aucune formalité.

Le bureau politique de la Démocratie Chrétienne rappelle aux responsables de la CENI qu’ils sont tenus au respect de la Constitution ainsi que du droit de vote des citoyens, consacré par l’article 5 de la Constitution de la RDC.

Après le non respect de l’échéance constitutionnelle de  novembre 2016, les élections présidentielles et législatives ont été  procrastinées à une date à fixer par la CENI, avant décembre 2017, conformément à l’Accord Politique Global et Inclusif  signé le  31 décembre 2016, dont l’application a été torpillées, dés les lendemain,  par la majorité de fait au pouvoir, confisquant ainsi  le pouvoir d’état et ne donnant aucune application aux mesures de décrispation politique prévues par le chapitre 5 de l’Accord dit de la Saint Sylvestre.

La Démocratie Chrétienne dénonce la manière irresponsable, orale et non motivée,  par laquelle M. Corneille Nangaa a violé les procédures officielles de fonctionnement de l’institution d’appui à la démocratie dont il assume la présidence, engageant ainsi toute sa responsabilité « personnelle » par rapport aux conséquences juridiques, politiques et sécuritaires qui découleront de son attitude partisane et irrespectueuse des droits fondamentaux des congolais, dont celui de se choisir librement et « à temps » ses dirigeants.

Voilà pourquoi, face à l’irresponsabilité du Président de la CENI, M. Corneille Nangaa, dans l’ accomplissement de la mission lui confiée à la tête d’un Institution étatique d’appui à la démocratie, le bureau politique de la DC demande sa démission immédiate.

Pour la Démocratie Chrétienne, DC,

Le parti des Opprimés,

Le Porte-Parole adj.

Marc Mawete

CACHE DC

Publicités
Aucun commentaire pour le moment

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :