Aller au contenu principal

COMMUNIQUE DU 08/072017: LA DEMOCRATIE CHRETIENNE DENONCE LES TRACASSERIES QUOTIDIENNES, LES VOLS ET LES ARRESTATIONS ARBITRAIRES IMPOSEES PAR LES MILITAIRES POSTES AUX BARRIERES ERIGEES PARTOUT DANS LA VILLE DE KINSHASA ET QUI CHOSIFIENT LES CITOYENS CONGOLAIS 

communique dc 08072017

COMMUNIQUE DU 08/072017: LA DEMOCRATIE CHRETIENNE DENONCE LES TRACASSERIES QUOTIDIENNES, LES VOLS ET LES ARRESTATIONS ARBITRAIRES IMPOSEES PAR LES MILITAIRES POSTES AUX BARRIERES ERIGEES PARTOUT DANS LA VILLE DE KINSHASA ET QUI CHOSIFIENT LES CITOYENS CONGOLAIS 

DEMOCRATIE CHRETIENNE DC ENTETE

La Démocratie Chrétienne, DC en sigle, tient à manifester toute sa désapprobation pour le sort qui subissent les travailleurs congolais qui rentrent le soir du travail, à cause des militaires postés partout sur les avenues de la ville de Kinshasa.

Les cas de confiscations d’ argent, documents, téléphones portables ainsi que d’ arrestations arbitraires, même collective de tous les occupants de bus et taxi bus, sont devenus légions et elles exposent les citoyens congolais à un état d’insécurité permanent.
Les arrestations ainsi que les vols de biens des paisibles citoyens se font quotidiennement et partout, au point que les travailleurs qui rentrent tardivement à la maison subissent toutes sortes de tracasseries, au vu et au su de la hiérarchie militaire, qui laisse faire.

Face à cette situation inacceptable de chosification des citoyens congolais, tous les jours harcelés, arrêtés sans raison et conduits dans les camps militaires pour mieux être dérobés, la Démocratie Chrétienne, en tant que Parti des Opprimés, interpelle les autorités congolaises pour qu’il soit mis un terme à ses abus et ces tracasseries sans fin qui, plutôt que rétablir l’ordre public, exposent les paisibles citoyens congolais à des vols, à des actes de violence gratuite, des brimades, des arrestations extrajudiciaires ainsi qu’à la séquestration même des cartes d’électeur, à peine acquises, et dont ils sont dépossédés selon le bon vouloir des hommes en treillis, qui souvent en monnayent la restitution!

Halte aux violations des droits fondamentaux des congolais par les militaires dont la tâche n’est pas, constitutionnellement, le maintien de l’ordre publique!

Ceux qui, d’une manière cavalière, ont réquisitionné ces militaires pour des tâches d’ordre public, doivent en répondre et se soucier du comportement rapace de ces hommes de troupes sur les citoyens congolais, privés arbitrairement de leurs droits fondamentaux et de leur biens.

Marc Mawete,
Porte Parole adjoint de la Démocratie Chrétienne,
Le parti des Opprimés

CACHE DC

Publicités
Aucun commentaire pour le moment

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :