Aller au contenu principal

MEMORANDUM DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE, DC, A L’ATTENTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR FELIX ANTOINE TSHISEKEDI TSHILOMBO, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

http://democratiechretienne.org

MEMORANDUM DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE, DC, A L’ATTENTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR FELIX  ANTOINE TSHISEKEDI TSHILOMBO, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Avec l’expression de nos sentiments les plus déférents.

La Démocratie Chrétienne, DC en sigle, salue l’initiative du Chef de l’Etat visant à lancer une consultation nationale des leaders politiques et des forces vives du pays, en vue de cimenter une Union Sacrée des forces politiques et sociales capables de soutenir activement son programme réformiste, centré sur le développement de la R.D.Congo.

A cet effet, la Démocratie Chrétienne avait déjà eu l’occasion de réagir, à travers une déclaration politique rendue publique la veille du discours à la Nation de SEM Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, afin  de suggérer deux démarches politiques urgentes:

1. La nomination d’un informateur, afin de vérifier la constitution d’une nouvelle majorité politique:

2. La mise en place d’un gouvernement d’union nationale issu de la nouvelle majorité, où, le cas échéant la dissolution de l’Assemblée Nationale pour programmer des nouvelles élections législatives.

Nous estimons que ces deux propositions restent d’actualité et qu’elles constituent la clé  de voûte pour la recherche d’une solution à la crise institutionnelle consécutive aux manœuvres de certaines formations politiques visant à perturber aussi bien l’ordre constitutionnel que la mise en application du programme politique sur la base duquel SEM le Président de la République a été élu.

En effet, la Démocratie Chrétienne estime qu’aucun accord politique ne peut être placé au dessus de la Constitution de la République. C’est pourquoi, l’action gouvernementale ne peut continuer à être perturbée par les chantages, les lourdeurs ainsi que la passivité caractérisant l’actuelle majorité politique qui vise, manifestement, à torpiller l’action politique et le programme de réformes  du Président de la République.

Dans cette optique, la Démocratie Chrétienne salue la décision du Chef de l’Etat de prendre la température politique par des consultations qui devront aboutir à un nouveau cadre institutionnel soutenu par tous les filles et fils du pays animés par la volonté de mener une ligne politique centrée sur l’amélioration des conditions de vie des congolais ainsi que sur la bonne gouvernance.

Il sied de souligner que la Constitution, à son art.110, alinéa 1, exclue tout mandat politique impératif pour les élus de la RDC. Cela vaut encore plus pour le Président de la République qui ne peut pas être conditionné par une coalition politique et ses intérêts partisans, au détriment des intérêts supérieurs de la Nation.

C’est pourquoi, la Démocratie Chrétienne soutient et soutiendra toute initiative visant la re-dynamisation de la ligne politique du gouvernement, selon les valeurs progressistes que nous partageons avec d’autres formations politiques depuis des décennies.

Nous sommes prêts à accompagner l’action du Chef de l’Etat visant aussi bien l’instauration d’une Union Sacrée des forces politiques et sociales prêtes à agir pour le développement socio-économique de la R.D.Congo, ainsi qu’à soutenir SEM Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo aux prochaines élections présidentielles, le développement du Congo Démocratique nécessitant son implication active au moins pour une décennie.

La RDC a actuellement la chance d’avoir enfin coupé le cercle vicieux de la prise du pouvoir par la force mais aussi, avec l’actuel Chef de l’Etat, celui de la gouvernance des anciens militaires et des seigneurs de guerre.

Ce tournant historique nécessite, indiscutablement, la mise en commun des énergies de touts les forces vives du pays autour des objectifs programmatiques de reforme de l’appareil étatique et administratif ainsi que de développement, pour la prospérité de notre peuple, qui a droit à un futur meilleur.

Jamais, notre pays, ne devra retomber sous le joug des anciens seigneurs de guerre,  de leurs politiques prédatrices et liberticides qui ne peuvent assurer aucun futur de prospérité aux filles et fils du Congo Démocratique.

Fait à Kinshasa, le 10/11/2020

Vérité et Justice pour la R.D.Congo,

Pour le Démocratie Chrétienne, DC,

 

Le Président National,

 

Eugène Diomi Ndongala

 

 

 

 

Image

Image

 

%d blogueurs aiment cette page :