Aller au contenu principal

RADIO VATICAN: Marche pacifique des chrétiens en RDC pour plus de démocratie le 16/02/2012


http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/Articolo.asp?c=561554

Le Comité des laïcs catholiques de Kinshasa, structure diocésaine, organise jeudi 16 février dans la capitale congolaise une marche des chrétiens. Cette marche « pacifique » vise à « réclamer la légitimité et la légalité du pouvoir » en République démocratique du Congo, après les scrutins présidentiel et législatif contestés de fin 2011. Mi-décembre, l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo, avait jugé « conformes ni à la vérité ni à la justice » les résultats de la présidentielle du 28 novembre dernier, remportée par le chef de l’État sortant Joseph Kabila. Selon l’abbé François Luyeye, prêtre de l’archidiocèse de Kinshasa et aumônier politique, cette marche a été préparée avec des conférences, et des sessions de formations sur la non-violence évangélique active. Il revient sur les raisons de cette marche au micro de Charles Le Bourgeois. RealAudioMP3

6 Commentaires Poster un commentaire
  1. c est triste qu un homme comme Rubezi reflechisse comme un enfant de l ecole de dimanche. Il ne sait pas que depuis la nuit de temps c est l Eglise qui influence la politique et le politique

    J'aime

    15 février 2012
  2. Les attitudes de Monseigneur Laurent Monsengwo Pasinya, Evêque Métropolitain de l’Eglise Catholique de la Ville Province de Kinshasa véritable organisateur de cette marche politique, est la preuve que la fin du monde prédite par notre Seigneur Jésus-Christ approche.
    Le Seigneur Jésus-Christ a été victime de l’injustice jamais connue dans l’histoire; injustice qui l’a amené même à la mort sur la croix de Golgotha. En dépit de toutes les atrocités dont il a été victime, le Seigneur Jésus-Christ a tout simplement dit »Père pardonne leurs péchés, car ils ne savent pas ce qu’ils font. Il n’avait jamais traîné l’autorité politique dans la boue, ni cherché à soulever le peuple de Dieu contre l’autorité établie. « Donnez à César ce qui lui est dû et à Dieu ce qui est à Dieu.
    Voilà le modèle à suivre.
    Comment peut-on comprendre que quelqu’un qui se réclame serviteur de Dieu puisse se mêler dans la politique, verser la paisible population de Kinshasa dans la rue pour affronter l’autorité du pays avec possibilité de verser le sang des innoncents?
    Le 16 février 1992, Monseigneur Monsengwo a initié une marche dite passifique. Des centaines des personnes innoncentes ont été massacrées par le pouvoir de Mobutu.
    La Conférence Nationale Souverraine a été réouverte, Monseigneur Monsengwo avait récupéré son poste de Président de la CNS, son ami Etienne Tshisekedi Wa Mulumba pour qui il organise la marche du 16 février 2012 a été vôté Premier Ministre; mais, les pauvres personnes assassinées ont disparu pour toujours.
    Durant toute la période de la CNS, qui a pris environ 5 ans, Monseigneur Monsengwo n’avait jamais à partager ses revenues de la CNS pour consoler les familles des défunts.
    En outre, durant les 5 ans de la CNS (1992-1997), les élections n’ont pas été organisées.
    Il a fallu que Mzee Laurent Désiré Kabila viennent disperser les prédateurs politiques pour mettre de l’ordre dans le système politique et que, après la mort de Mzee Kabila, Joseph Kabila Kabange viennent organiser les premières élections démocratiques de la RDC en 2006.
    C’est triste que l’Eglise Catholique qui devrait se placer au milieu du village puisse s’engager dans un combat politique pour révendiquer la « vérité des urnes » dont elle ne détient pas les preuves.

    J'aime

    10 février 2012
    • franchement t,es nul,avec mzee et son fils adoptif le congo est retourné en arriére de 100ans,dis moi de 11ans de joseph k,quel hopital ou on peut aller se faire soigner ni c pas en afr du sud,inde etc…..

      J'aime

      14 février 2012
  3. Kahompa Mutombo #

    Nous peuple congolais,nous vous soutiendrons jusqu ‘à ce que la verité soit trouvée. Comme nous nous battons pour la vie éternele, c’est de même que nous nous puissions nous bâttre pour la justice et la verité au Congo r.d.

    J'aime

    10 février 2012

Rétroliens & Pings

  1. RADIO VATICAN: Marche pacifique des chrétiens en RDC pour plus de démocratie le 16/02/20 12 « OPPOSITION POLITIQUE CONGOLAISE
  2. RADIO VATICAN: Marche pacifique des chrétiens en RDC pour plus de démocratie le 16/02/20 12 « EUGENE DIOMI NDONGALA

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :