Aller au contenu principal

RDC : L’ANR de «KABILA» a enlevé la sœur Diomi NDONGALA /KONGOTIMES

kongotimes.logo

RDC : L’ANR de «KABILA» a enlevé la sœur Diomi NDONGALA

Font size: Decrease font Enlarge font
image
Eugène DIOMI NDONGALA NZOMAMBU et Etienne TSHISEKEDI -
 A LA MESSE ORGANISEE PAR LA MPP  A LA CATHEDRALE DU CONGO, 
EN SOLIDARITE AVEC LES POPULATIONS 
DE L' EST DE LA RDC LE 21/06/2012- QUELQUES JOURS AVANT LE 
DECLANCHEMENT DU MONTAGE POLITICO-JUDICIARE CONTRE EUGENE 
DIOMI NDONGALA A SON ENELEVEMENT DE LA PAR lES SERVICES 
DE SECURITE.

La Démocratie Chrétienne, DC, tient à dénoncer, avec la dernière énergie, l’enlèvement d’ Annie Fuala, membre de la DC et sœur du Président National de la Démocratie Chrétienne, M. Eugène Diomi Ndongala.

ENLEVEMENT DE M.LLE FUALA ANNIE, SŒUR DU PRESIDENT EUGENE DIOMI NDONGALA, CETTE NUIT A 3H00 DU MATIN,  DE SON APPARTEMENT VERS UNE DESTINATION INCONNUE

La Démocratie Chrétienne, DC, tient à dénoncer,  avec la dernière énergie, l’enlèvement d’ Annie Fuala, membre de la DC et sœur du Président National de la Démocratie Chrétienne, M. Eugène Diomi Ndongala.

M.lle Annie a été enlevé à 3h00 du matin par un commande composé de militaires qui ont défalqué le mur de la parcelle sise sur Avenue Colonel Ebeya, N° 7, à Kinshasa – Gombe – et  ils ont par la suite forcé et détruit la porte d’entrée de son appartement  tirant la jeune dame par la force  de son lit, en pleine nuit.

M.lle Annie Fuala, âgée de 25 ans, a été amené par la suite vers une destination inconnue et la famille craint pour son intégrité physique.

La famille Diomi et les membres de la DC ont multiplié les recherches de Annie Fauala toute la nuit dans les différents cachots légales et illégaux de la police, sans succès.

Il sied de souligner que cet enlèvement scélérat de la sœur du prisonnier politique Eugène Diomi Ndongala fait suite aux intimidations, filatures et menaces dont a été victime M.me Diomi Ndongala il y a seulement quelques semaines.

La Démocratie Chrétienne exige la libération immédiate de M.lle Annie Faula et elle met en garde les auteurs de cet acte criminel pour tout ce que pourra lui arriver.

La DC et la famille Diomi exigent de connaitre immédiatement le lieu de détention au secret de Mlle Annie, faute de quoi elles seront dans l’obligation de saisir toutes les instances nationales et internationales pour dénoncer cet énième enlèvement barbare dont est victime, encore une fois, un membre de la famille Diomi et cela afin d’assurer l’intégrité physique de M.lle Annie Fuala.

Vérité et justice pour le Congo,

Fait à Kinshasa, le 17/09/14

Marc Mawete,

Porte-Parole

Publicités
un commentaire Poster un commentaire
  1. gregoire #

    la démocratie facile a dire et difficile a appliquer

    J'aime

    4 août 2015

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :