Aller au contenu principal

PREMIERE VICTOIRE DE L’OPPOSITION? Le gouvernement retire les quatre projets des lois portant révision de la Constitution

Capture171114

Politique 17 novembre 2014

Le gouvernement retire les quatre projets des lois portant révision de la Constitution

 

Le gouvernement aurait retiré les quatre projets des lois portant révision des certaines dispositions de la Constitution, ont rapporté à C-News des sources bien informées auprès de l’Assemblée nationale.

D’après les mêmes sources, le gouvernement l’aurait fait en toute discrétion. Question d’effacer toutes les traces et d’éviter surtout le cas Burkinabé. Si cette information s’avérait exacte, cela prouverait à suffisante que le pouvoir en place à tirer clairement les leçons du Faso. L’idée était de réviser la Constitution pour maintenir Kabila au pouvoir au-delà de 2016. Ce changement de stratégie de dernière minute fait suite aux pressions internes et de la communauté internationale exigeant à Kabila de respecter la Constitution laquelle limite les mandats présidentiels à deux. La nouvelle doit enchanter les antirévisionnistes qui promettent pire au régime s’il persistait et signé sur décision. Parmi les dispositions qui devraient être modifiées figure l’article 197, lequel reconnait l’élection des députés provinciaux au suffrage universel direct et non indirect.

Si l’article était modifié, cela conduirait l’élection des députés provinciaux au suffrage indirect qui donne lieu à une révision. Le but de la majorité était de réduire les citoyens de leur droit le plus légitime, celui de voter. Comme l’idée de la révision n’a pas tenu, le pouvoir envisagerait la prolongation du mandat de Kabila par un glissement avec l’installation de l’ONIP-office national d’identification de la population. Structure chargée d’organiser le recensement en RD-Congo.

C’est une manoeuvre de la part de la Kabilie pour prolonger le mandat de Kabila. C-NEWS promet d’apporter des informations supplémentaires dans sa prochaine publication.
YVES BUYA

 

http://7sur7.cd/new/gouvernement-retire-les-quatre-projets-lois-portant-revision-constitution/

Publicités
un commentaire Poster un commentaire
  1. Monte McMurchy #

    Why Lead and Govern Ethically?

    I submit for consideration the proposition that an ethical approach to leadership is always desirable—–always preferable. My civil society experience suggests most strong that ethical leadership has particular special essential relevance in weak post conflict governance type settings. Why?—–Because where and when the rules of the governance remain fluid, weak and the rule of law remains on the margins of society, effective ethically based leadership is key to moving civil society forward. Alas, the risks also are large of opportunistic, unethical leaders taking advantage of these fluid fungible rules in weak and transitional states to pursue narrow personal goals grounded within an ethos of personal self interest. Personal social civic ethics in the leadership class is the crucial difference maker as to which of these radically different outcomes transpires in civil society practice. Always and everywhere, a commitment to integrity is a crucial prescriptive buttress to the development process with the end goal that of a state system of governance which is open, pluralistic founded structurally in the commitment in engaging the participation of all citizens in this civic civil social governance process.

    J'aime

    17 novembre 2014

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :