Aller au contenu principal

ENCORE 36 MORTS PRES DE BENI (OICHA) LA NUIT ENTRE LE 6 ET LE 7 DECEMBRE. PLUS DE 250 MORTS EN DEUX MOIS

RDC : le bilan du massacre dans l’Est s’alourdit à 36 morts

Des personnels de la Croix-Rouge près d'une fosse après le massacre de 22 personnes. Des personnels de la Croix-Rouge près d’une fosse après le massacre de 22 personnes. © AFP

Trente-six personnes ont été tuées au cours d’un massacre nocturne dans l’Est de la République démocratique du Congo, selon un nouveau bilan communiqué dimanche à l’AFP par les autorités locales.

Cette nouvelle tuerie attribuée à des rebelles ougandais porte à plus de 250 le nombre de personnes tuées dans des circonstances similaires dans le territoire et la ville de Beni, dans le Nord de la province du Nord-Kivu depuis le début du mois d’octobre.

Elle a été perpétrée dans la nuit de samedi à dimanche à la lisière de la ville d’Oicha et dans deux villages des alentours.

« Le bilan a été revu à la hausse, à 36 morts », a déclaré à l’AFP Jean-Baptiste Kamabu, chef de la cité d’Oicha, joint par téléphone depuis Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu.

« Nous avons mené une opération de reconnaissance et de recherche des victimes […] et nous déplorons le carnage de 36 compatriotes », a dit à l’AFP le colonel Célestin Ngeleka, porte-parole de l’opération congolaise Sokola 1, offensive militaire visant les groupes armés dans le Nord du Nord-Kivu,

Les deux hommes avaient donné précédemment un bilan de 14 morts.

 

http://www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20141207173415/

****

RDC : 14 morts dans un nouveau massacre près de Beni, dans l’est du pays

La localité de Beni, dans l'est de la RDC, le 20 octobre 2014. La localité de Beni, dans l’est de la RDC, le 20 octobre 2014. © AFP

Quatorze personnes ont été tuées à l’arme blanche dans la nuit de samedi à dimanche dans le territoire de Beni, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris auprès des autorités locales.

Cette nouvelle tuerie attribuée aux rebelles ougandais des Forces démocratiques alliés (ADF) a été commise dans la ville d’Oicha, dans le nord de la province du Nord-Kivu, selon le chef de cité de cette localité et un porte-parole militaire.

Depuis octobre, plus de 200 personnes ont été tuées dans une succession de massacres à l’arme blanche, dans la ville de Beni et ses environs.

« Les assaillants sont venus la nuit. Ils ont tué 14 personnes à la machette et à la hache », a déclaré à l’AFP Jean-Baptiste Kamabu, chef de la cité d’Oicha, joint par téléphone depuis Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu. En outre, deux personnes ont été blessées, et deux autres enlevées, a-t-il ajouté.

L’attaque a eu lieu dans le quartier d’Ahili, à la périphérie nord-est d’Oicha, à une dizaine de kilomètres du centre. Le colonel Célestin Ngeleka, porte-parole de l’opération Sokola 1, offensive militaire lancée contre les groupes armés dans le nord du Nord-Kivu, a confirmé le bilan de 14 morts, tout en indiquant que celui-ci « pourrait être revu à la hausse ». Les soldats, a-t-il expliqué, n’ont pas terminé d’inspecter les lieux et pourraient encore « découvrir d’autres cadavres ».

Publicités
Aucun commentaire pour le moment

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :