Aller au contenu principal

Mouvements inhabituels au PPRD

Mouvements inhabituels au PPRD

Mouvements inhabituels au PPRD

 Ils ne savent pas seulement faire mal aux opposants mais aussi à leurs propres cadres. Ce qui s’est passé hier lundi 15 juin 2015, au siège du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie montre comment ce parti phare de la Majorité présidentielle a entretenu des serpents qui, au retour commencent à mordre dans leur camp. Même le très célèbre Général Kanyama, Commandant de la Police Nationale Congolaise ville de Kinshasa, n’a pas été en mesure d’arrêter les mouvements des jeunes du PPRD armés des gourdins et cocktail Molotov.

Ils avancent qu’ils ont été trahis par l’ex secrétaire général du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la démocratie, Evariste Boshab.

Ce dernier avait promis à ces désoeuvrés qu’une fois aux affaires, il allait les casés. Mais grand était leur étonnement, Boshab n’a pas concrétisé sa promesse. Pour les jeunes du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, Déo Indulu adjoint de Kalombo et un des bras droit de Boshab n’a pas été en mesure de résoudre l’énigme que son ancien Boss lui a demandée. Après plusieurs rencontres, rien de concret n’a été obtenu. Que des promesses farfelues. A vrai dire, Evariste Boshab savait que son ancien financier à l’Assemblée nationale, n’allait réussir à trouver une solution aux problèmes que soulève la jeunesse de son parti. A tord ou a raison, des jeunes du PPRD voient l’impasse avant l’avènement de 2016.

C’est dans ce cadre qu’ils sont descendus hier lundi, sur Avenue Pumbu, dans la commune de la Gombe, au siège du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie pour dire au nouveau patron du PPRD, Henry Mova Sakanyi qu’ils veulent rencontrer Joseph Kabila, autorité morale du PPRD comme avancent les différents camarades de ce parti de la Majorité. Une façon pour ces jeunes de demander à leur manière d’être reçu par le Chef de l’Etat qui, venait de lancer les consultations nationales.

Pour le reste de la classe politique, la jeunesse du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie paie leur propre turpitude.

CHRIS WADOL

Publicités
Aucun commentaire pour le moment

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :