Aller au contenu principal

LA VOLONTE DE LYNCHAGE MEDIATIQUE CONTRE LE PRESIDENT EUGENE DIOMI NDONGALA VIRE A L’OBSESSION CHEZ C-NEWS – 2° MISE AU POINT

Deuxième MISE AU POINT
A l’Att. de M. Tshingombe et
M. Mike Mukebayi,
Responsable du site http://rdc-news.com
 
Nous constatons avec dégout que votre « site » continue allègrement sont lynchage médiatique affichant encore des fausses informations sur le Président Eugène Diomi Ndongala, CE QUE CHEZ-VOUS COMMENCE A  PARAITRE COMME UNE OBSESSION…
Ce comportement irrationnel est certainement du au discrédit consécutif au fait que vos fausses informations ne peuvent faire face à notre démenti précis et détaillé concernant votre précèdent faux article. D’ailleurs, les rares lecteurs de votre site vous ont tous rappelés à l’ordre.
Nous tenons à souligner que votre attitude diffamatoire est honteuse et inacceptable et surtout elle n’a rien à avoir avec du journalisme: elle est plutôt signe d’un harcèlement politiquement orienté et si quelqu’un semble avoir été corrompu pour nuire, ce sont bien vos colporteurs de ragots.
Vous n’ avez aucune preuve de ce que vous écrivez et vous continuez à vomir des énormités sans aucun fondement, sur un prisonnier politique.
Nous démentons formellement le contenu diffamatoire de  votre  énième « article » dans lequel vous écrivez ceci « 
Diomi Ndongala tente d’étouffer son forfait à Makala avec des billets de banque ».

Votre argumentaire ridicule est contraire à la réalité des faits et même à la logique la plus élementaire:

1. un prisonnier ne peut disposer d’argent en prison;

2. la militante de 29 ans de la Dc qui a eu un malheur après la visite au Président Diomi, avait fait une file de 3 heures au soleil pour lui rendre visite; une foi arrivée dans la cellule de l’honorable Diomi, accompagnée de 2 autres visiteurs, elle a eu un léger malheur du à l’asthme et elle n’a pas été admise à aucun dispensaire mais elle a tout simplement regagné sa maison, accompagnée par les autres visiteurs dont nous avons déjà donné l’identité et fonction au sein de notre parti;

3. contrairement à vos allégations fantaisistes et vides de logique, le démenti de la Démocratie Chrétienne que vous avez été obligé de publier pour ne pas avoir à répondre d’une plainte pour diffamation, donne tous les détails qui prouvent la volonté de nuire de votre « site » qui d’ailleurs ne fait pas du journalisme mais du « coupagisme »,  car vous n’avez aucune autorisant pour paraitre en RDC.

Vu ce qui précède nous vous demandons, encore une fois et conformément à la loi en vigueur en RDC en la matière, de publier ce deuxième démenti dans le meilleur délai et dans tous les réseaux sociaux si vous ne voulez pas vous exposer à des poursuites pour diffamation et récidive.
Il sied de souligner que même si votre prétendu site n’as pas d’autorisation officielle à apparaitre, vos responsables s’exposent individuellement à des poursuites s’ils ne cessent pas tout suite ce lynchage médiatique honteux et obsessionnel envers le Président Eugène Diomi Ndongala.
En attenant votre réaction immédiate,
Nos salutations patriotiques,
Prof Jean Pierre Boka Kapella,
 
Porte – Parole de la Démocratie Chrétienne, DC
Fait à Kinshasa le 13/03/2016 à 00h11

 

Publicités
Aucun commentaire pour le moment

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :