Aller au contenu principal

MISE AU POINT AU SITE C-NEWS

logo dcObjet : MISE AU POINT A PUBLIER DES LA RECEPTION DE LA PRESENTE de la Part de la Démocratie Chrétienne

 

A la Gent. Att. de M. Tshingombe et M. Mike Mukebai

Responsables du site et du Journal C-News url http://www.rdc-news.com/.

MISE AU POINT
Par la présente nous tenons à vous exprimer toute notre désapprobation par rapport à l’article faux, diffamatoire et tendancieux que vous avez publié sur votre site http://www.rdc-news.com/.
A cet effet et conformément à la législation en la matière, nous vous demandons de publier dans le plus bref délai cette mise au point sur la même page internet et à travers TOUS les réseaux sociaux, pour corriger les fausses informations diffamatoires que vous avez publiés sous le titre »Scandale à la prison Makala : Eugène Diomi Ndongala vient de commettre un viol sur une mineure d’environ 17 ans ».
En effet, le 11/03/2016, à environ 15h10, le Président Eugène Diomi Ndongala a reçu la visite d’une délégation de 3 membres de son parti, la Démocratie Chrétienne, DC, et plus précisément 3 membres de la section DC Selembao/Kinshasa.
L’identité des trois visiteurs était la suivante:
1. M.me Godet, âgé de 43 ans, mariée et mère de plusieurs enfants, Chargé de la mobilisation à la section DC de Selemabo/Kinshasa ;
2. Mme Bola Kabole, agé de 29 ans, marié et mère d’un enfant, Membre de la DC Selemabo/Kinshasa et aussi du groupe d’intercession de l’Assemblée Chrétienne;
3. M. Alain Kulutu, Secrétaire de la section Selembao/Kinshasa de la Démocratie Chrétienne.
Les trois personnes ont été reçues ensemble dans la cellule du Président Eugène Diomi Ndongala qui ne pouvait pas se rendre au parloir car immobilisé au lit à cause de son état de santé car souffrant, entre autre, de fièvre due à la malaria.
Après une prière et  quelques minutes de discussion,  M.me Kabole, qui souffre d’asthme, n’arrivait plus à respirer correctement dans la petite cellule étouffante du Président Eugène Diomi Ndongala, qui mesure à peine 2m fois 2m, avec une très petite fenêtre et qui était particulièrement étouffante ce jour-là à cause du manque de courant, fait  recourant dernièrement à Makala.
M.me Kabola a été accompagnée à la sortie de la prison par ses camarades, M.me Godet et M. Alain et elle est rentrée tranquillement chez-elle. Elle n’a pas été hospitalisée et elle se porte très bien.
 Il sied aussi de souligner que les cas d’étouffement sont courant à la prison de Makala, à cause du manque d’aération des cellules, surtout quand il n’y a pas d’électricité, et de l’insalubrité des lieux.
Vu ce qui précède, nous sommes étonnés de la facilité par laquelle votre journal s’est donné la peine de construire toute une histoire fausse et calomnieuse contre le Président Eugène Diomi Ndongala qui souffre depuis 3 ans à cause de son engagement politique et qui est d’ailleurs privé de soin depuis longtemps, avec des graves conséquences pour son état de santé.
Il aurait suffit de vous donner la peine de vérifier les informations que vous avez publiés, en violation des règles déontologiques de votre profession, pour comprendre la gravité de la diffamation que vous étiez en train de commettre.
Vous devez y remédier en publiant en extenso ce démenti.
En toute bonne foi,
Vérité et Justice pour le Congo
Fait à Kinshasa, le 12/03/2016 à 17h18
 
Jean Pierre Boka Kapella,
Porte – Parole de la Démocratie Chrétienne
Publicités
Aucun commentaire pour le moment

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :