Aller au contenu principal

Libération des prisonniers politiques : une nouvelle liste sur la table de Kodjo

Libération des prisonniers politiques : une nouvelle liste sur la table de Kodjo

edem kodjoo

Journal C-News, Nyota TV, RT Mapendo, RT JUA TV… parmi les medias à rouvrir

En même temps que les travaux du comité préparatoire du dialogue se sont clôturés le 27 août dernier à l’hôtel Béatrice, à Kinshasa, Jean-Lucien Bussa Tongba, chef de délégation de la frange de l’Opposition qui a pris part à ces assises, a adressé une correspondance, contresignée par Florentin Mokonda Bonza, chef de délégation adjoint, au facilitateur Edem Kodjo, dans laquelle il rappelle les préalables de l’Opposition politique, tel que l’indique son objet.

Il s’agit d’une liste actualisée des prisonniers politiques qui doivent être libérés.

Bussa parle également de la cessation des tracasseries judiciaires, fiscales, administratives ou policières contre les opposants, l’arrêt de dédoublement des partis politiques, la libération des médias publics et la réouverture des médias proches de l’Opposition. L’élu de Budjala sollicite aussi l’intervention de l’ancien Premier ministre togolais pour la restitution des biens de certaines personnalités de l’Opposition.

» Nous souhaiterions qu’à ce stade, un compromis soit trouvé pour nous permettre de réaffirmer le climat de confiance et l’esprit d’apaisement recherchés par les parties prenantes au dialogue.

Un comité de suivi composé de toutes les parties prenantes au dialogue, assisté du groupe de soutien à la facilitation, pourrait être mis en place pour s’assurer de l’exécution de ce compromis « , peut-on lire dans le dernier paragraphe de cette lettre.

Dans les différentes catégories des prisonniers dont parlent Florentin Mokonda Bonza et Jean-Lucien Bussa, figurent ceux dont la libération n’est pas encore prononcée, et ceux dont les mesures de libération et de grâce sont déjà annoncés, mais demeurent encore en prison.

Dans cette seconde catégorie figurait Jean-Marie Kalonji, du Mouvement citoyen 4ème Voie qui bénéficie depuis le samedi 27Août de la liberté provisoire tandis que Christopher Ngoie Mutamba, défenseur des droits de l’homme, va connaitre son sort aujourd’hui à la Cour suprême de Justice.

Quant aux autres prisonniers concernés , on cite, en premier lieu, Eugène Diomi Ndongala, président de la Démocratie Chrétienne (DC), Jean-Claude Muyambo, président de la Solidarité Congolaise pour la Démocratie et le Développement (SCODE), Fred Bauma, de Lucha (en attente de sortie), Bienvenu Matumo, de Lucha (en attente de sortie), Héritier Marcel Kapiteni, de Lucha (en attente de sortie), Yves Makwambala, de Filimbi (en attente de sortie)… et plusieurs autres en attente de jugement. Il y a aussi des ex gardes de l’ancien vice-président Jean-Pierre Bemba, des membres et leaders des partis politiques de l’Opposition dont Norbert Luyeye…

Il est également exigé la restitution des biens des personnalités politiques dont Gabriel Mokia, Martin Fayulu…, ainsi que la réouverture de quelques médias, parmi lesquels le journal C-News, Nyota TV, RT Mapendo et RT Jua TV.

L’Opposition qui a pris part à ces travaux préparatoires du dialogue estime que toutes ces préoccupations seront rencontrées avant le 1er septembre prochain, date annoncée pour le début proprement dit du dialogue national politique et inclusif en République démocratique du Congo.

Par LM

Advertisements
Aucun commentaire pour le moment

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :