Aller au contenu principal

Elections : le député Kiakwama propose à Kabila de démissionner ou d’avoir un esprit d’ouverture libérant tous les prisonniers politiques / MEDIACONGONET.CD

Elections : le député Kiakwama propose à Kabila de démissionner ou d’avoir un esprit d’ouverture libérant tous les prisonniers politiques / MEDIACONGONET.CD

 

-

Le député national, Gilbert Kiakwama Kiakiziki, lors du conclave de l’Opposition à Genval en Belgique, le 16 juin 2016. (© cheikfitanews)

Le député national Gilbert Kiakwama a adressé, ce dimanche 15 octobre, une lettre ouverte au chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange (voir ci-après) dans laquelle il lui propose de démissionner avant le 31 décembre pour ouvrir la voie à une transition apaisée en RDC, soit d’appliquer la décrispation en libérant tous les prisonniers politiques.

« Notre Pays a besoin de sortir de l’incertitude et du flou dans lequel il est sciemment maintenu. L’instabilité permanente entretenue par un gouvernement de droit divin doit cesser », lit-on dans cette lettre ouverte.

Kiakwama qui rappelle au Raïs que toute confiance lui a été retirée, lui demande de poser des actes « forts » pour espérer retrouver une assise et une place dignes dans l’histoire du Congo.

Comme l’a fait le président Haitien Michel Martelly, il propose soit la démission au Raïs pour ainsi ouvrir le voie à un gouvernement de transition neutre ; soit de créer un choc de confiance, en libérant immédiatement et sans condition tous les prisonniers politiques et d’opinion quel que soit le prétexte dans lequel ils ont été emprisonnés, et en permettant le retour au pays de tous les exilés politiques.

Enfin, il suggère la démission de Bruno Tshibala pour nommer un 1er ministre désigné par le Rassemblement dirigé par Félix Tshisekedi. De même, que Pierre Lumbi remplace Olenghankoy au poste du CNSA, conformement à l’accord de la Saint Sylvestre. Par la même occasion, activer la démission des membres de la Ceni.

À l’Opposition Congolaise, l’élu de Mbanza-Ngungu reconnaît également que « l’Opposition a perdu le bénéfice de l’adhésion spontanée du peuple congolais. Pour preuves, constate-t-il, « les mots d’ordre et les appels ne suffisent plus ». Il considère sans doute que « nous n’avons pas été à la hauteur ces derniers mois de mobiliser le peuple ».

« Je voudrais simplement faire valoir à tous que, aussi héroïques que nous soyions, aussi éminents que nous soyions, nous n’arriverons à rien si nous ne sommes pas capables d’emmener le plus humble des Congolais avec nous [celui qui n’a pratiquement rien à gagner mais aussi le plus riche, celui qui a pratiquement tout à perdre]. Voilà notre travail », suggère-t-il.

Au peuple Congolais, il rappelle que « notre sort est entre nos mains. Nous sommes bien plus nombreux à vouloir le changement qu’il n’y parait. Malheureusement, nous sommes isolés les uns des autres et desorganisés. A nous maintenant de savoir nous mettre ensemble pour exprimer nos exigences à ces dirigeants qui viennent nous voir ».


MCNTEAM / mediacongo.net
Publicités
Aucun commentaire pour le moment

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :