Aller au contenu principal

LETTRE DE DIOMI NDONGALA, 13/04/2013

Chère Patrizia,

Je n’ai pas besoin de te rappeler pourquoi je me bats et pourquoi je suis si combattu.

Depuis des années nous faisons face régulièrement à toute forme d’intimidation, de violence physique et morale. C’est inutile de nous attarder sur les détails de leurs manigances :

ils veulent casser notre volonté de rester debout et de parler  au nom de ce peuple  si fier et si meurtri.

J’aimerais que ce peuple puisse retrouver  dans sa conscience collective la force de Kimpa Vita, la foi inébranlable dans sa dignité d’homme libre  de Simon Kimbangu ; le courage de Lumumba et de son compagnon de combat qui fut Gaston Diomi Ndongala  et encore, plus près de nous, le courage d’Armand Tungulu et l’amour profond pour le Congo de mon ami  Floribert Chebeya.

Ils peuvent nous embastiller, comme ils ont fait  avec Tshisekedi,  mais cette étincelle de dignité qui est en nous ne pourra pas être éteinte si facilement.

Aucun peuple au monde ne subit  ce que subissent les congolais en ce moment de leur histoire:

leurs richesses naturelles ne leur appartiennent plus ; millions de congolais sont obligés de s’exiler pour échapper à la guerre, à la dictature, aux persécutions et à la faim. Tout est corrompu et ce qui reste de l’état congolais s’écroule sous le poids de la trahison, de l’incompétence et de la chosification des citoyens. Notre dernier rempart était notre terre féconde, d’une beauté sans pareil au monde et qui a généré une peuple digne, fort et généreux.

Maintenant, ils veulent nous arracher notre terre après que nous l’avons nourrie, pendant des années, avec les dépouilles mortelles de nos mères,  de nos pères et nos enfants massacrés par millions….

Je suis avec les autres prisonniers politiques que tu connais : Kuthino, Mokia, Chalupa et nous nous sommes dits que de défaite en défaite, nous arriverons à la victoire.

Car ils oublient que l’esprit de ceux que se sont battus dans le passé  nous anime ; ils ignorent que cette terre si riche et merveilleuse qui nous a généré ne pourra jamais être arrachée au peuple congolais ; ils ne savent pas que malgré l’abrutissement qu’ils imposent aux congolais en les privant de leur bien-être, de culture, de communication et de liberté, ceux-ci restent plus forts car ils portent en eux les gènes de Kimpa Vita, la conscience de Simon Kimbangu, l’esprit de Liberté de Lumumba et Gaston Diomi, le courage d’Armand Tungulu et la capacité d’abnégation jusqu’au sacrifice suprême de Floribert Chebeya.

Ils jettent sur moi le reflet de leurs propres turpitudes. Ils passent d’un montage à un autre, sans gêne de toucher au ridicule car ils n’ont pas de conscience de ce qu’ils font et du discrédit qu’ils jettent sur ce qui reste de l’Etat congolais, devenu un paillasson  sur lequel ils nettoient leurs bottes tâchés de sang et ils déchargent quotidiennement leurs kalachnikovs.

 Ils conspirent à longueur de journée pour que je ne parle plus, pour que j’abandonne la lutte à côté d’EtienneTshisekedi et pour que je ne revendique plus le droit des congolais pas seulement à faire semblant de « voter » pour leurs dirigeants mais aussi et surtout à les « élire » effectivement. Nous savons que ce n’est pas le cas aujourd’hui…

Ils ont essayé de salir mon nom, de me priver à plusieurs reprises de la liberté et de me briser physiquement comme ils font d’ailleurs avec des milliers de congolais chaque jour : si ma voix peut être entendue, fais-la entendre.

Ils n’ont pas peur de moi comme individu mais de cet esprit redoutable qui anime le peuple congolais dont ils veulent effacer la mémoire.

Je suis là, debout car, comme disait Gandhi, un homme debout fait plus peur aux oppresseurs que mille hommes couchés.

Prend soin des enfants,

Eugène

patrizia diomi

VOICI LA TRADUCTION LIBRE EFFECTUEE PAR DES LECTEURS CONGOLAIS EN SWAHILI:

 Diomi Ndongala, 13/04/2013

MPP na Aprili 14, 2013

Ndugu Patrizia,

Mimi hawana haja ya kuwakumbusha nini mimi kupambana na kwa nini mimi hivyo kinyume.

Kwa miaka sisi uso mara kwa mara kwa namna yoyote ya vitisho, kimwili na kimaadili vurugu. Ni lazima kukaa juu ya maelezo ya miradi yao:

wanataka kuvunja mapenzi wetu kusimama na kuzungumza kwa ajili ya watu hivyo kiburi na uliopondeka.

Napenda kuwa watu wanaweza kupata katika pamoja yake fahamu nguvu Kimpa Vita, usioweza kutikisika imani katika hadhi yake ya bure mtu Kimbangu, ujasiri Lumumba na askari wenzake aliyekuwa Gaston Ndongala na tena, karibu na sisi, ujasiri wa Armand Tungulu na upendo wa kina kwa ajili ya Kongo Rafiki yangu Chebeya.

Wanaweza kuwafunga yetu, kama walivyofanya kwa Tshisekedi, lakini cheche za heshima katika sisi haiwezi kuzimwa kwa urahisi hivyo.

Hakuna watu katika ulimwengu kwamba kuteseka Kongo ghafla wakati huu wa historia yao:

utajiri wao wa asili ni mali yao zaidi, mamilioni ya Kongo wanalazimika uhamishoni kuepuka vita, udikteta, mateso na njaa. Kila kitu ni rushwa na kile bado wa hali ya Kongo ni kuanguka chini ya uzito wa uzembe usaliti, na commodification ya wananchi. Ulinzi wetu wa mwisho alikuwa ardhi yetu yenye rutuba, unparalleled uzuri katika dunia na yanayotokana watu heshima, nguvu na ukarimu.

Sasa wanataka sisi kutoka nchi yetu baada ya sisi kuwa kulelewa kwa miaka, na mabaki ya mama zetu, baba zetu na watoto kuchinjwa kwa mamilioni ….

Mimi nina pamoja na wafungwa wengine wa kisiasa unajua: Kuthino, Mokia, Chalupa na tunaambiwa kwamba mtu kushindwa, sisi kupata ushindi.

Kwa sababu wao kusahau kuwa roho ya wale kwamba vita katika animates zamani sisi, wao kujua kwamba nchi hii hivyo matajiri na ya ajabu kwamba yanayotokana kamwe hatuwezi kuwa lenye kutoka kwa watu wa Kongo, hawajui kwamba licha ya brutalization wao kulazimisha juu ya Kongo na kunyima yao ya ustawi wao, mawasiliano ya utamaduni, na uhuru, wana nguvu kwa sababu wao kubeba na jeni yao Kimpa Vita Kimbangu fahamu, roho Uhuru wa Lumumba na Gaston Diomi, Armand Tungulu ujasiri na uwezo wa sadaka na sadaka kuu ya Chebeya.

Wakatupa yangu juu ya tafakari ya kumnyima yao wenyewe. Wao kuhama kutoka kanisa moja hadi nyingine bila kugusa aibu ujinga kwa sababu hawana uelewa wa nini kufanya na wao kutupa baya juu ya kile bado wa hali ya Kongo, kuwa doormat ambapo wao safi yao damu-kubadilika na wao ipakuliwe Kalashnikovs yao ya kila siku buti.

Wao vinaendelea siku zote muda mrefu hivyo mimi si kuzungumza, hivyo mimi kutelekezwa mapambano kando EtienneTshisekedi na mimi si kudai haki ya Kongo si tu kujifanya « kura » kwa viongozi wao, lakini pia na hasa kwa « wateule » kwa kweli. Tunajua kwamba hii si kesi leo …

Walijaribu smear jina langu, kwa kuwanyima mimi kurudia uhuru na kunivunja kimwili kama wanavyopotosha na maelfu ya siku ya Kongo kila, kama sauti yangu inaweza kuwa habari, hebu kusikia.

Wao si hofu ya mimi kama mtu binafsi lakini roho hii formidable ya watu wa Kongo wanataka wazi kumbukumbu.

Mimi nina amesimama pale, kwa sababu, kama Gandhi alisema, amesimama mtu ni zaidi ya kutisha kuliko wanaume elfu amelazwa kudhulumu.

Kutunza watoto

Eugene

Publicités
17 Commentaires Poster un commentaire
  1. Gabriel Mokia opposant au regime dictatorial de kinshasa #

    Quelque soit l’humiliation que nous subissons, les attentes de notre peuple a travers notre combat politique deviendra une réalité. Le pouvoir ne s’y attendais pas après m avoir retire de la circulation en prévision de la révision constitutionnelle et des élections, le pouvoir. Ne croyait pas d’être surpris par le retour triomphal du vieux tsitsi et de votre prestation sans faille du début. Jusqu a la victoire volée par le pouvoir. Et j’en suis fier de votre prestation ce comme ça le combat d’un homme politique dont il y a que le dictateur qui ne comprend pas. J’encourage t a femme comme mes enfants qui sont restes 4 ans sans papa a la maison et auissi a mes petits fils qui ne voient plus leur papi. et avoir perdu nos immeubles qui servent aujourd hui aux occupants de la rdc de remplir leurs poches. DIEU est vivant, il paiera a chacun selon sans justice et fidélité, a mes amis dans le monde. La prison c’était un lieu de méditation et de réflexion enfin de corriger nos erreurs. Un lieu ou on doit cultive l’amour une chambre pour accéder au pouvoir, merci a tous Gabriel MoKia

    J'aime

    17 avril 2013
    • mpp #

      MERCI M. MOKIA POUR AVOIR HONORE NOTRE SITE AVEC VOTRE COMMENTAIRE. NOUS RESTONS A VOTRE DISPOSITION POUR FAIRE PASSER ET DIFFUSER VOS MESSAGES.

      COMPATRIOTIQUEMENT.
      WEBMASTER DC

      J'aime

      17 avril 2013
  2. Freddy Kabongo #

    La valeur de la vie ne tient pas tant du nombre de jours que nous passons sur terre que de ce que nous decidons de faire de chaque jour que l’Eternel nous donne. Mon cher frere Eugene, j’aurais tant aime faire couler les larmes pour te montrer non seulement l’amour que je te porte en tant que frere Congolais mais aussi ma compassion pour toutes les tribulations que toi et ta famille avez connues. Cependant, dans un elan de fierete et de dignite humaine, je me suis dit que les hommes, les vrais, ne pleurent pas. Ils se mettent debout et se battent, d’autant plus que la cause pour laquelle nous menons ce combat est la plus noble qui soit pour tout peuple digne de ce nom. Cette lettre a Patricia, dont, du reste, nous sommes tous destinataires doit nous servir de leitmotiv car cette lutte en sera apre et de longue haleine. L’avenir de notre beau pays est radieux, comme l’avait si bien dit notre hero national, Patrice Emery Lumumba, pour autant que nous, Congolais, les vrais, decidions de ce que nous voulons faire de cette terre aux particularites inouies que les predateurs de ce monde ont qualifiee de scandale geologique. Eloko moko-moko eza na temps n’ango.

    J'aime

    15 avril 2013
  3. Albert KISUKIDI #

    Cher Eugène,
    Si tu peux lire ceci là où tu serais, sache que la mémoire, l’esprit et le courage combatif de mama Mafuta, de yaya Kimpa Vita, de Tata Simoni Kimbangu, Mbuta-Muntu Joseph Kasa-Vubu, zi mfumu Nzeza-N’landu, Gaston Diomi, Arthur Pinzi, Antoine Kingotolo (ces grands acteurs deu 4 janvier 1959) Tata Daniel N’kanza ; ils ne disparaîtront jamais de la, terre qui les a vu nâitre et tu incarnes, dans un contexte nouveau avec bcp de nos compatriotes Congolais cet esprit et ce courage.
    La soif de la liberté pour laquelle les Martyrs du 4 janvier 1959, Lumuimba et maints Congolais ont versé leur sang demeurera inextinguible tant qu’il restera un seul Congolais qui ne se sentira pas libre sur les terres de ses ancêtres.
    Que Dieu te garde en vie et intact, spirituellement, mentalement et physiquement !

    J'aime

    15 avril 2013
  4. Serge emmanuel cilombo. #

    Merci papa, votre message est profond, il ne vient pas de vous mais plutot des esprits de ceux qui viendront libéré la terre de nos ancentres. Ya kimpa vita, mfumu kimbangu,… Sont avec vous. Existé phisiquement c’est apparaitre comme presque rien.

    J'aime

    14 avril 2013
  5. Godet Mulamba #

    En lisant cette lettre, je passee d’une phrase à l’autre avec beaucoup de larmes coulant sur mon phone. Un seul mot, le courage, la determination de papa Diomi va liberé tout un peuple. Nous sommes derriere vous, combattant à notre notre maniere, ils vont tuèr mais le rescaper, seul leur coupera la tete à cause de la terre de nos ancêtres. Merci pour la discretion.

    J'aime

    14 avril 2013
  6. Kitadi Baudouin #

    Courage à tous nos prisonniers politiques, car vous le savez mieux que quiconque que tout le peuple congolais est prisonnier parce qu’il n’est pas libre de s’exprimer, et ce, même par la voie des urnes. Notre pays est occupé sous la bénédiction de la communauté internationale. Mais notre cause étant juste, Dieu est avec nous et la victoire est certaine. « Car si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? » Que Dieu bénisse le peuple congolais.

    J'aime

    14 avril 2013
  7. Emouvant mais vraiment patriotique,tu es un homme libre,bien tu sois en prison,mais libre d’esprit et saches que tout congolais patriotique est de coeur avec toi,tu n’es pas seul!.
    Ton frère congolais.

    J'aime

    14 avril 2013
  8. Anaclet #

    Cher frère et digne fils du Congo Diomi, le courage que tu as fait montre dans cette âpre lutte ne demeurera pas sans fruit. Courage, nous somme s avec toi et le temps va bientôt sonner où tous les ennemis des congolais se verront ridicules. Nous prions pour toi et nous congolais épris du bien de notre pays vaincrons à ces sans scrupules.
    Courage.

    J'aime

    14 avril 2013
  9. Moleki #

    Émouvant. Quelle que soit la longueur de la nuit, le soleil finit par apparaître

    J'aime

    14 avril 2013
  10. WORSHIP #

    C’est triste. J’ai honte à la place de ces chancelleries accidentalrs qui ont soutenus, de manière visible, l’imposture lors des élections de Novembre 2011. Comme le ridicule n’a pas encore tué ce pouvoir de l’imposture, bientôt, les moustiques de Kinshasa vont être, à leur tour, accusés de complot contre l’imposteur à qui je ne vais pas donner ce plaisir de citer son nom d’emprunt. Courage Diomi pour ton état d’esprit.

    J'aime

    14 avril 2013
    • manzambi #

      Hi thank GOD for all aware leaders GOD knows everithing one day will be peace trust in JESUS

      J'aime

      14 avril 2013

Rétroliens & Pings

  1. If Patrice Lumumba was imprisoned today… | Comité de soutien pour la Libération de Diomi Ndongala
  2. If Patrice Lumumba was imprisoned today… | OPPOSITION POLITIQUE CONGOLAISE
  3. If Patrice Lumumba was imprisoned today… | Rising Continent
  4. LETTRE DE DIOMI NDONGALA, 13/04/2013 | OPPOSITION POLITIQUE CONGOLAISE
  5. Eugène Diomi Ndongala: Lettre à Patrizia | Congolese Community of India

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :