Aller au contenu principal

Reynders et De Croo au Congo: « L’amitié belgo-congolaise n’est pas une amitié sans engagement »/DH

 

Reynders et De Croo au Congo: « L’amitié belgo-congolaise n’est pas une amitié sans engagement »

Belga Publié le dimanche 22 février 2015 à 08h30 – Mis à jour le dimanche 22 février 2015 à 09h05

Monde « L’amitié belgo-congolaise n’est pas une amitié sans engagement« , a affirmé le ministre en charge de la Coopération au développement Alexander De Croo (Open Vld) dans un discours tenu samedi soir à Kinshasa, en République démocratique du Congo, où il a entamé une mission de quatre jours menée conjointement avec le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders (MR). Ce dernier n’était pas présent lors du discours, mais Alexander De Croo a dit s’exprimer en leurs deux noms.

« La situation face à laquelle nous nous trouvons, avec son lot d’arrestations, de justice arbitraire et d’interruption de l’internet mobile et du trafic des SMS n’est pas tolérable« , a déclaré le ministre libéral. « Nous ne pouvons pas accepter le statu quo« ,

a-t-il ajouté, faisant allusion aux violentes manifestations, durement réprimées, qui ont éclaté en janvier contre une révision de la loi électorale qui aurait pu permettre au président Joseph Kabila de rester en poste au-delà de la fin de son mandat en 2016, alors que la Constitution lui interdit de se représenter. En trois jours, 27 personnes y ont perdu la vie, dont 23 à Kinshasa, selon un bilan officiel.

Ces manifestations et la pression internationale – ainsi que des réticences jusque dans le camp présidentiel – ont conduit à l’abandon de la disposition contestée: un recensement préalable de la population de cet immense pays. Mais la nouvelle loi, adoptée le 25 janvier, lie cependant potentiellement la tenue des législatives aux résultats du recensement.

Dans la foulée, les autorités avaient interrompu l’internet mobile et le trafic des SMS, affirmant que cette mesure permettait à l’Etat d’éviter une « guerre civile ». Certains observateurs critiques du régime avaient également été arrêtés dans des circonstances obscures. Dans son discours, Alexander De Croo a plaidé en faveur d’une relation plus active avec le Congo, au sein de laquelle « il doit être possible de parler franchement et librement« .

Évoquant l’amitié belgo-congolaise, le ministre a ajouté:  » Nous devons faire quelque chose avec cette amitié qui puisse améliorer la situation de la population congolaise. Il est temps de changer les choses. Et les Congolais doivent être les acteurs de ce changement« , a-t-il poursuivi.  » Le développement économique viendra avec l’apport du secteur privé qui devra y jouer un rôle« , a-t-il conclu

http://www.dhnet.be/actu/monde/reynders-et-de-croo-au-congo-l-amitie-belgo-congolaise-n-est-pas-une-amitie-sans-engagement-54e98d8635700d7522b8106a
Publicités
Aucun commentaire pour le moment

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :