Aller au contenu principal

EN MEMOIRE DE FLORIBERT CHEBEYA ET FIDELE BAZANA ASSASSINES

EN MEMOIRE DE FLORIBERT CHEBEYA ET FIDELE BAZANA ASSASSINES

                                                  Golden MISABIKO

       Défenseur des Droits de l’Homme/Congo Kinshasa

                                                                       Le 01/06/2011

 .

Golden Misabiko

 

 

 

 

Juin 2010,  juin 2011, cela fait exactement  une année  depuis  que les Vaillants Militants Défenseurs des  Droits Humains, Floribert Chebeya et Fidele  Bazana on été  sauvagement  tués dans la ville de Kinshasa au Congo par le régime en place et ses hommes  bien connus et bien identifiés, d’ailleurs ; l’acte extrêmement  ignoble qui a choqué et indigné, encore une fois, toute l’humanité. Acte dont les condamnations sont  venues et viennent encore de partout au monde.

Ce jour du 1er  juin est inoubliable dans les mémoires  des hommes et des femmes qui, dans leur mission engagée,  comprennent  le sens et les valeurs et la vie et de la personne humaine – le sens de la dignité de l’être humain. C’est  pour  cette mission très  élevée que  Floribert Chebeya et  Fidele Bazana  avaient   adhéré  volontairement et dignement  aux  valeurs universelles en vue de les protéger  et  de les promouvoir ; un travail Noble ! Car, Ils ont sauvé beaucoup de vies humaines au Congo ; ils ont sauvé ma et celles de beaucoup d’autres. Dans leurs court séjour sur cette terre, ils ont laissé leurs empruntes en or pour leur travail pour  l’humanité ; le travail pour les autres ;  avec un  altruisme légendaire, rare et sans comparaison. Animé de courage, détermination et  ténacité, rien ne pouvait les empêcher  à faire du Bien ; même face aux menaces de mort. C’est , en effet, dans cet environnement à haut risque qu’ils ont affronté l’horrible sort avec courage et tête-haute étonnant ainsi  même leurs bourreaux.

L’assassinat lâche de Floribert Chebeya et  de Fidele Bazana constitue la preuve irréfutable des attaques organisées contre les Défenseurs des Droits de l’homme au Congo Kinshasa, le pays qui pourtant  adhère aux instruments des valeurs internationales des Droits de l’Homme et des Défenseurs des Droits de l’Homme. Comme pour d’autres désastres, le travail des Défenseurs des Droits Humains  au Congo est le plus risqué du monde.

 Pour preuve, voici quelques noms des Défenseurs des Doits de l’Homme et les Journalistes qui ont été  froidement  et lâchement  massacrés par la machine à  tuer  de ce même régime de Kinshasa: Pascal Kabungula et  Akite Kisembo ( en 2003 ); Franck Ngyke Kangundu et Mpoyi Ngongo ( en 2005 ); Kailu Mutombo et  Louis Mwamba Bapuya ( en 2006 ); Serge Maheshe Kasole et Patrick Wilungula ( en 2007 ); Didace Namujimbo Borha et   Wabihu Kasuba ( en 2008 ) et Bruno Koko Chirambiza ( en 2009 ).  

Et c’est avec admiration que l’on a vu ces Vaillants  Militants ( Floribert  Chebeya et Fidele Bazana )  courageusement  faire leur travail malgré les menaces réelles qui ont, d’ailleurs, été matérialisées en assassinats crapuleux  et cruels ; assassinats que toute l’humanité condamne aujourd’hui  et exige que leurs auteurs de quelques niveaux ils soient, soient traduits en vraie justice internationale  sérieuse .

Les assassins de Floribert  Chebeya et  Fidele Bazana devraient être rappelés  que l’acte ignoble qu’ils viennent de poser est un acte ridicule contre eux-mêmes et contre le Congo Kinshasa et son régime ; car qualifié de pays  le plus dangereux  au monde en ce qui concerne le travail de Défense des Droits de l’Homme, cela ne fait que confirmer ce qui est toujours repris dans divers rapports. Ridicule encore car l’assassinat de Floribert Chebeya et de Fidele Bazana n’a rien enlevé de la détermination dans le travail de voir un nouveau Congo Kinshasa paraitre où les droits des  femmes et  des enfants seront respectés ; où il n’y aura plus d’humiliations systématiques et dégradations des valeurs humaines. Ridicule encore une fois car, dans une solidarité incroyable et inattendue, les Défenseurs des Droits Humains sont plus que unis et déterminés à se réorganiser pour que la vie humaine congolaise soit, encore plus,  plus protégée maintenant et dans l’avenir proche.

De la façon inattendue,  L’assassinat de Floribert Chebeya et Fidele Bazana vient de produire d’autres innombrables Floribert  Chebeya au Congo, en Afrique et dans le monde. Je suis, d’ailleurs, redevenu plus DEFENSEUR DES DROITS DE L’HOMME que je ne l’étais avant l’assassinat de Floribert Chebeya et  Fidele Bazana.

Alors, messieurs les criminels, sanguinaires et tueurs des Défenseurs des Droits de l’Homme, tueurs de Floribert Chebeya, où est votre victoire ?

GOLDEN MISABIKO

Défenseur des Droits de l’Homme

NOMINE MEA 2006 pour les Droits de l’Homme

Leader de la Société Civile au Congo

Expert et Protégé pour les Droits Humains

E-mail : gomisabiko@hotmail.com

              G.Isofu@gmail.com

Publicités
un commentaire Poster un commentaire
  1. Chritian Tolingani Kelekele #

    Ils resteront des vrais martyrs de Droits Humains. Cependant, jusque quand la communaute internationale laissera les auteurs de ces crimes circuler librement et capable de produire encore d’autres martyrs en RDC. Halte a l’impunite!

    J'aime

    25 septembre 2011

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :