Aller au contenu principal

LETTRE OUVERTE AU SECRETAIRE GENERAL DE L’ONU, SON EXCELLENCE BAN KI-MOON /CONCERNE : LE DEPUTE DE L’OPPOSITION EUGENE DIOMI NDONGALA EST UN PRISONNIER POLITIQUE PLACE DANS UN ETAT DE « MORT CIVILE » EN VIOLATION DE TOUS SES DROITS, A CAUSE DE SES OPINIONS POLITIQUES

LETTRE OUVERTE AU SECRETAIRE GENERAL DE L’ONU, SON EXCELLENCE BAN KI-MOON

Fait à Kinshasa, le 21/05/2013

CONCERNE : LE DEPUTE DE L’OPPOSITION EUGENE DIOMI NDONGALA EST UN PRISONNIER POLITIQUE PLACE DANS UN ETAT DE « MORT CIVILE » EN  VIOLATION DE TOUS SES DROITS, A CAUSE DE SES OPINIONS POLITIQUES

Monsieur le Secrétaire Général des Nations Unies,

                                                                                          Je suis dans l’obligation de m’adresser à votre haute personnalité afin d’attirer votre attention sur la situation actuelle que vit le Député National Eugène Diomi Ndongala, élu de la ville de Kinshasa dans les rangs de la Démocratie Chrétienne, actuellement détenu arbitrairement à la prison CPRK de Kinshasa, en violation de deux décisions de la Cour Suprême de Justice et de la Constitution congolaise. Voilà pourquoi sa famille et son parti dénonce son état de Prisonnier Politique du régime en place à Kinshasa.

                                                                                        Depuis plus de deux ans, mon mari le Députe Diomi Ndongala, Président National de la Démocratie Chrétienne et porte-parole de la plateforme politique « Majorité Présidentielle Populaire » fait l’objet d’un harcèlement politique ininterrompu  à cause de ses opinions politiques et de sa volonté d’exercer sa liberté d’expression en tant que leader l’opposition politique.

                                                                                       Malheureusement, à cause de la cohérence de ses choix par rapport à sa dénonciation de la fraude électoral et la recherche d’un solution politique à la crise de légitimité qui mine les fondations des institutions politiques issues des élections contestées de novembre 2011, Eugène Diomi Ndongala a fait l’objet de deux montages politico-judiciaires de la part des services de sécurités congolais qui visent sa mort physique et politique afin de décapiter l’opposition politique en R.D.Congo et faire taire la voix d’un leader de l’opposition politique pacifique congolaise qui, depuis plus de vingt, se bat pour l’installation en RDC d’une véritable Démocratie pluraliste et représentative.

                                                                                         Actuellement, mon mari fait l’objet de traitements inhumains, dégradants et cruels à la prison CPRK de Kinshasa, alors que l’ordonnancement juridique congolais interdit formellement la détention préventive d’un député en fonction. Face à illégalité et à l’arbitraire ainsi qu’au déni de justice, j’ai décidé de démarrer depuis le 20/05/2013 une grève de la faim illimité jusqu’ à la libération de mon mari.

                                                                                       A cause de la  situation extrêmement dangereuse pour l’intégrité physique de mon époux et en générale pour ma famille, je vous demande de bien vouloir intervenir afin que le Député National de l’opposition Eugène Diomi Ndongala soit libéré et cela conformément aux  engagements souscrits par l’exécutif congolais dans  le volet politique de l’Accord Cadre d’Addis-Abeba, par rapport à la relance du processus de démocratisation, l’arrêt de l’intolérance politique ainsi que le démarrage d’une réelle cohésion nationale.  Il est très important pour le peuple congolais que ces engagements se concrétisent et ils ne demeurent pas  des slogans vides et sans lendemain en République Démocratique du Congo.

                                                                                                  Connaissant votre engagement personnel dans la pacification de la RDC et particulièrement dans la promotion de l’Accord Cadre d’Addis-Abeba, je suis certaine que vous investirez votre attention dans la promotion des valeurs de Démocratie, Etat de Droit et Liberté d’expression car sans la promotion de ces valeurs le Congo ne pourra pas retrouver la cohésion national, le respect des droits de l’homme ainsi que des droits civils et politiques qui sont indispensables pour obtenir une paix durable au Congo Démocratique.

                                                                                               Veuillez agréer, Monsieur le Secrétaire Général de l’Onu, l’assurance de ma parfaite considération distinguée.

Patrizia Diomi,

Epouse du Députe National Eugène Diomi Ndongala

signature patrizia

Publicités
2 Commentaires Poster un commentaire
  1. domycia #

    C’est une honte que l’international ne fasse rien dans une telle atteinte des droits humains.
    Comment à notre siècle laissent t’on agir des dictateurs en toute impunité.
    Pour qui? pourquoi?: on le sait tous les richesses de ce bas monde.
    Comment peux t’on dormir sur ses deux oreilles quand on sait combien d’hommes, de femmes sont torturés, des enfants violés, assassinés.
    Pourquoi n’agissez vous pas la France, les Etats unis etc…
    Laisserez vous agoniser tout un peuple sans même lever le petit doigt.
    Je me refuse de dire qu’on ne peut rien faire!
    Aujourd’hui,il s’agit d’une vie humaine et d’un non respect des droits de l’homme ce qui est très grave alors agissez Monsieur Ban Ki Moon

    J'aime

    21 mai 2013
  2. B52 #

    Bataiez vous Mdme Diomi il y a que vous sinon les autres opposants ca leur concernés pas , aulieu de faire une grande mobilisation pour intervenir parcque c, est leur collègue, maiS ils préfèrent se taire en plus ils demandent la hausse de leur salaire sans ses soucieux des autres, ilS sont tellement cupide la soufrance de la populations n’est leur intéresse pas , dans la vie il faut etre solidaire , un jour tous paieront tout ils sont entrain de faire.au final rien qui restera éternellement, , la vernir nous dira.

    J'aime

    21 mai 2013

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :