Aller au contenu principal

10.000 R.D.CONGOLAIS EXPULSES DE POINTE- NOIRE CES DERNIERES 12 HEURES

media

En 12 jours, près de 10 000 Congolais vivant à Pointe-Noire ont franchi la frontière en hâte pour rentrer dans leur pays d’origine. 

Les expulsions de Congolais de Kinshasa vivant au Congo-Brazzaville continuent. Depuis quelques jours, c’est au tour des résidents de la ville côtière de Pointe-Noire de rentrer en masse dans leur pays d’origine. Un afflux qui suscite l’inquiétude de la société civile et des autorités.

En 12 jours, près de 10 000 Congolais vivant à Pointe-Noire ont franchi la frontière en hâte pour rentrer dans leur pays d’origine. Plus de la moitié sont des mineurs ou des jeunes qui vivaient avec leurs parents dans la capitale économique du Congo-Brazzaville.

D’après Kinshasa, c’est l’annonce d’opérations policières à venir pour renvoyer toutes les personnes sans visa qui auraient fait fuir ces Congolais de RDC. D’autres sources décrivent un climat difficile, de défiance vis-à-vis des Congolais de Kinshasa les poussant vers la porte de sortie.

Toujours pas de commission d’enquête

Quoi qu’il en soit, la réunion qui s’est tenue début juin entre les ministres de l’Intérieur de Kinshasa et de Brazzaville n’a visiblement eu aucun effet sur le terrain. La commission d’enquête, promise pour vérifier les accusations de violations des droits de l’homme lors de ces expulsions, n’a toujours pas vu le jour.

Kinshasa affirme que ses experts attendent toujours une date pour se réunir avec leurs homologues de Brazzaville. L’accord conclu ce jour-là n’a pas non plus été ratifié et de chaque côté du fleuve, on continue d’exiger un visa pour pouvoir traverser la frontière même pour un court séjour de 48 heures.

 

RFI

Publicités
un commentaire Poster un commentaire
  1. La RD Congo est devenue un site ou émergent les génocidaires rwandais tutsis dans toutes les institutions congolaises à l’image de Charles BISENGIMANA et compagnie et on est actuellement dans un régime d’occupation La présence massive des RD congolais chez nos voisins immédiats fait craindre le pire;On ne souhaitent pas avoir un rwandais tutsi comme chef d’Etat en Angola ou au Congo Brazzaville..Sassou Nguesso démontre avec force qu’il bien rompu avec KABILA et son régime d’occupation de KINLes RD congolais sont bien victimes de ce régime.

    J'aime

    17 juillet 2014

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :