Aller au contenu principal

RDC: HARA-KIRI DIPLOMATIQUE D’UN REGIME IRRESPECTEUX DES DROITS DE L’HOMME: L’ISOLEMENT DIPLOMATIQUE SE CONFIRME

hara kiri

Scott Campbell : Kinshasa isolée diplomatiquement

 

Des demandes pour que Kinshasa revoit sa décision d’expulsion du directeur du Bureau Conjoint des Nations Unies pour le Droit de l’Homme, Scott Campbell fusent de partout.

De Bruxelles à Washington en passant par le quartier général de la Mission d’Organisation des Nations-Unies pour la Stabilisation de la RD-Congo (MONUSCO), des diplomates sont unanimes et marquent leurs accords sur le rapport publié par le directeur du Bureau Conjoint des Nations-Unies pour le Droit de l’Homme. Le tout dernier, c’est la Belgique, qui, à travers son Ministère des Affaires étrangères a fait une déclaration pour demander à Kinshasa de revoir sa résolution d’expulser un fonctionnaire des Nations-Unies.

Une telle déclaration du Ministère des Affaires étrangères belge montre à suffisance que le nouveau gouvernement dirigé par le fils Michel n’est pas d’accord avec Kinshasa en expulsant Scott Campbell pour avoir publié un rapport sur le Droit de l’Homme. L’Union européenne également a formulé la même demande que le Royaume de Belgique, celle de voir des autorités rd-congolaises revenir sur leur décision liée à l’expulsion de Scott Campbell.

Le patron de la Mission d’Organisation des Nations-Unies pour la Stabilisation de la RD-Congo, Martin Koblër est encore très clair sur cette question. L’allemand ne s’est pas limité à demander aux autorités rd-congolaises de revoir leur décision sur le Directeur du Bureau Conjoint des Nations-Unies pour le Droit l’Homme mais de considérer le rapport Campbell.

Et d’ajouter qu’il était d’accord avec le rapport avant d’insister que le rapport Scott Campbell n’est pas le rapport du directeur du Bureau Conjoint des Nations-Unies pour le Droit de l’Homme mais un rapport des Nations-Unies. Une telle expression de la part du diplomate allemand et chef de la MONUSCO ne peut dégager qu’un seul message.

Martin Koblër est totalement d’accord avec le rapport de Scott Campbell. Le livre d’histoire des relations des Etats surtout africains avec la communauté internationale renseigne que des tels bras-de-fer tournent souvent au vinaigre. L’heure est donc venue pour que Kinshasa prenne en considération les recommandations du rapport Campbell et organiser des procès équitables pour des éléments de la Police Nationale qui seraient responsables d’exécutions extrajudiciaires et de quelques disparitions, s’il faut s’en tenir au rapport publié par le directeur du Bureau Conjoint des Nations-Unies pour le Droit de l’Homme.

mozer marone

http://7sur7.cd/new/scott-campbell-kinshasa-isolee-diplomatiquement/

 

Publicités
un commentaire Poster un commentaire
  1. Jean-Paul #

    R.D.C : VIOLATION DE DROITS DE L’HOMME SUR UN CITOYEN CANADIEN. Montréal, le 22 octobre 2014 – Un citoyen canadien d’origine, congolaise Mr Jean David Engazi Kowozida, étudiant de son état s’était rendu à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo vers la mi-juillet pour des raisons familiales. Après avoir passé, quelques mois auprès de sa famille demeurée au Congo, il décidera de reprendre son avion pour Montréal le 06 octobre 2014; mais cela ne fût pas possible car les services de renseignements congolais l’attendait de pieds fermes à l’aéroport international de N’djili, l’empêchant de prendre son avion, en lui signifiant une interdiction de quitter le territoire congolais, à cause d’une fausse information anonyme envoyée à la Direction Générale de Migration en sigle, DGM le 04 octobre 2014. Il lui est reproché de faire partie des Congolais basés à Montréal, qui militent en faveur du respect des droits de l’homme en R.D.C et qui dénoncent souvent les dérives totalitaires du gouvernement congolais. Jusqu’au moment où nous couchons ces lignes, il est toujours détenu, dans une geôle de services spéciaux congolais, soit la DGM / l’ANR (Direction Générale de Migration/Agence Nationale de Renseignement) et cela en dépit des protestations émises par le Ministère des Affaires étrangères du gouvernement Canadien, par la voie de sa représentation diplomatique à Kinshasa (Ambassade du Canada). Fait important à signaler: MALGRÉ CETTE LONGUE DÉTENTION PRÉVENTIVE, AUCUNE ACCUSATION FORMELLE NE LUI A ENCORE ÉTÉ SIGNIFIÉ ! Donc, arrestation arbitraire basée sur des accusations fallacieuses. Détention arbitraire et abusivement longue, sans accusation et procédure claire. Par ailleurs, selon certaines sources, dans la diaspora congolaise disséminée aux 4 coins de la planète, des voix s’élèvent de plus en plus pour dénoncer le totalitarisme du régime de Mr Joseph Kabila, ce qui a pour effet; l’établissement d’une «liste noire» par les services de renseignement secret de ce dernier, qui ont créé une base de données volumineuses sur tous ces Congolais de la diaspora soupçonnés d’être hostiles au gouvernement du Congo. Renseignements et demandes d’entrevues : Jean-Paul ELESE Tél. : 438-878-6423 Montréal (E-mail: isekif@gmail.com) ERIC KAMBAJI Tél : 514-571-4941 Montréal (E-ail: erickambajibea@gmail.com) Kashoggi Tabou Tél : 438-989-4606 Montréal (E-mail: ingeta@live.ca)

    J'aime

    23 octobre 2014

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :