Aller au contenu principal

La RDC au bord du chaos / Marie Arena

Par Marie Arena

La RDC au bord du chaos

Le Parlement européen appelle le pouvoir congolais à respecter la Constitution

Le parlement européen, dans une résolution d’urgence adoptée jeudi en plénière, s’inquiète de la situation de plus en plus instable en République démocratique du Congo, dans un contexte préélectoral nébuleux, violent et peu scrupuleux des droits de l’Homme.

Debat
La constitution congolaise, adoptée et promulguée en février 2006, est pourtant claire : le président de la RDC n’a le droit d’exercer que deux mandats consécutifs.

« Si le président Joseph Kabila, qui a été élu en 2006 et réélu en 2011, tient au respect de sa constitution, il ne peut plus être candidat à sa propre succession »,

souligne la députée européenne Marie Arena, négociatrice du texte pour le groupe S&D.

Des élections devraient donc avoir lieu d’ici la fin de l’année, soit 90 jours avant l’expiration du mandat du président en service comme le prévoit la Constitution.

Mais le silence de Joseph Kabila, les différentes tentatives de réformes constitutionnelle et administrative, et désormais le présumé dialogue, provoquent de fortes inquiétudes au sein de la population congolaise.

« Nous sommes à neuf mois des élections et aucun signe clair n’est donné sur leur organisation.… Pire tout laisse penser que tout est fait pour qu’elles n’aient pas lieu dans les délais prévus, ce qui permettrait à M. Kabila de garder la main mise sur le pouvoir en dépit des règles constitutionnelles », regrette Mme Arena.

Le pouvoir en place s’est lancé dans une vague de répression massive à l’encontre des voix d’opposition. On ne compte plus les manifestations politiques qui s’achèvent dans le sang, les arrestations arbitraires, les détentions d’opposants, les menaces contre la liberté d’expression…

Inquiet de l’évolution de la situation en RDC, le Parlement européen, à l’initiative de l’eurodéputée Marie Arena (S&D), a voté jeudi une résolution d’urgence invitant le pouvoir congolais à respecter les délais prévus par la Constitution en vue de l’organisation d’élections libres et transparentes.

Il appelle également à l’arrêt des arrestations arbitraires et tentatives d’intimidation, et à l’ouverture de poursuites à l’encontre des auteurs de violations des droits humains.

La communauté internationale doit par ailleurs prendre ses responsabilités. L’Union Africaine doit assurer un rôle de médiateur politique dans l’intérêt de la stabilité de la Région. L’ONU doit renouveler et élargir le mandat de la MONUSCO, qui doit être compétente en matière de protection civile dans le contexte électoral.

Enfin, l’Union européenne « doit s’engager à utiliser tous les instruments dont elle dispose, qu’ils soient politiques, diplomatiques ou économiques, afin de faire pression en faveur du respect de la Constitution et de la protection des populations locales ».

« L’UE privilégiera le dialogue politique. Mais des sanctions ciblées devraient être activées en cas de nécessité. L’Europe devrait aussi pouvoir utiliser les accords de libre échange en cours de négociation pour faire pression sur les gouvernements africains et promouvoir les transitions démocratiques en Afrique. »

La RDC au bord du chaos

Publicités
un commentaire Poster un commentaire
  1. Selemani #

    Oui, la RDC est au bord du chaos. Nous, peuple Congolais, sommes au courant de tout ce qui se passent en RDC. L’ histoire de ce pays ne fait que se repeter, et il n’ ya rien de nouveau qu’on a pas encore vu en RDC. Nous avons connu toute sorte de negotiation et dialogues dans notre pays, helas, aucun de tout ces dialogues n’ a ete pour les biens etre du peuple Congolais. Etant eveilles, nous ne voulons plus du n’ importe quoi dans ce pays car tout doit changer en RDC.
    Oui, notre tradition Africaine nous encourage de se mettre au tour d’ une table pour se parler les uns les autres au cas d’un problem enfin de trouver de solutions pour le bien etre de la nation ou de notre peuple. Nous pouvons encore tout accepter en ce jour sauf ce quelque points a savoir: dialogue, glissement du pouvoir en place, troisieme mandat de l’ Hypolite Kanambe (Joseph Kabila).

    Je ne trouve pas efficace les resolutions de UE efficace pour la RDC car elle continue a jouer son mauvais role contre la RDC et son peuple. Cependant, etant eveilles, nous avons decide de prendre nos responsabilites en main tant que Congolais. Et ce que le peuple Congolais peut demander a UE si elle est, ou veut etre pour le peuple Congoalis, de nous soutenir dans nos actions pour la recherche de solution efficace pour la RDC. Nous savons comment y arriver mais l’ UE a travers l’ ONU doit nous laisser libre au lieu de soutenir ce gouvernement qui ne fait que executer la volonte de UE et de ONU. Soutenez le peuple Congolais au lieu de soutenir un gouvernement malade comme celui de la RDC aujourd’hui.
    Nous connaissons leur manoeuvre contre le peuple Congolais, « and they don’t care ».

    J'aime

    11 mars 2016

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :