Aller au contenu principal

La tension monte dans l’affaire Diomi Ndongala

La tension monte dans l’affaire Diomi Ndongala

Chers amis !…
Dans un pays serieux et avec un chef suprême sérieux de la majustrature [sic], un accusé jouit toujours et depuis toujours d’un benefice de doute, et ce jusqu’a la prononcee de son verdict et/ou un jugement rendu par le tribunal, par la justice.
Voila ce qui se passe dans tous les meilleurs des cieux. Dites-vous donc dans tous les Etats et/ou pays serieux du monde libre notamment : Europe, Etats-Unis, Canada, Australie, pour ne citer que ceux-ici.
Est-ce que c’est le cas dans le dossier Diomi Ndongala au Congo sous Kabila le champion de l’arbitraire et un type aux humeurs changeantes au gré des vagues ? Un homme moins sur de lui et ce chaque jour qui passe. Kabila a toujours un revolver sur lui pour tirer sur tout le premier qui bouge dans son sillage. Et meme devant les etrangers. Kabila est à peine a l’aise que lorsqu’il est en deplacement a l’etranger, or les deplacemets ces jours sont limitees, car les combattants faisant le travail dans tous les cieux, du monde. Et la boucle s’est bouclee ! (Vas-y comprendre quelqu’chose!)
Oh ! Tintamarre !
Diomi Ndongala ? On nous casse les tympans avec ce concept de pedophilie sur Diomi pour eblouir, qui on ne sait pas trop dans ce dossier parce que, l’on fait partie du « fun club des friandises  » proche du pouvoir kabiliste. Et, par la suite se frotter les mains, et c’est tout ! Les friandises seront deja rentrées dans l’entretemps dans ses poches (sic).
Suivez mon regard !
Or, dans ce genre de dossier, – Nkundakubatwara, Ntaganda et autres promus au rang des generaux d’armee congolaise (congolaise de nom), traitant directement avec Kabila, ont viole et continuent de violer dans le Kivu. Si ce ne sont pas eux, leurs collaborateurs directs tous connus de Kabila, ne sont jamais inquietes, du moins du monde, dans ce dossier. Les femmes, les filles, et autres grands-parents, que l’on viole et que l’on sodomise, par la clique a Kabila a l’Est du Congo, et meme a Kinshasa, ne meritent-ils pas eux, cette publicite [sic] du genre, de celle que l’on reserve à Diomi ?
Bof, Et que dire de l’autre proche collaborateur de Kabila partageant jadis le bureau avec Kabila lui-meme ? Lisez ici Lumanu Mwana Nsefu qui osa embrasser l’ambassadrice Canadienne sans son consentement dans le bureau alors que cette derniere a été au bureau pour rencontrer Kabila dans le cadre de son travail. Qu’a-t-on fait de Lumanu ? Bien au contraire, celui-ci connu toutes les promotions dans le cercle politique de Kabila sans en être inquieté du moins du monde. Aujourd’hui, Lumanu, serait à la retraite, sans mot dire…
Non, On voudrait detourner l’attention de Congolais dans le dossier Diomi pour des faux motifs alors que les vrais sont en réalité  politiques. Diomi derange Kabila et tous ceux qui entourent Kabila. Kabila a triche aux elections du 28/11/2011 au Congo. Kabila a falsifié les resultats electoraux. Il n’etait pas élu. L’élu à ces élections est M. Etienne Tshisekedi. Kabila n’en a pas le sommeil tranquille jusqu’ici. Il vit en expédiant les affaires courantes par tout ces temps qui passent.
Et, pour distraire l’opinion,  on invente un dossier faux face à Diomi Ndongala, un de ceux qui montrent à l’opinion congolaise energiquement que Kabila est un imposteur à la tête du Congo (voir sa lettre adressee par exemple à Francois Hollande, Président Francais, en date du 7 mais 2012). Toute la realité autour du dossier Diomi est ici.
Et rien d’autre.
Qui dira-t-il qu’il n’a pas ete informé ?
Albert

http://unenouvelleafriquevoitjour.blogspot.com/2012/07/la-tension-monte-dans-laffaire-diomi.html#!/2012/07/la-tension-monte-dans-laffaire-diomi.html

 

3 Commentaires Poster un commentaire
  1. Souvenons nous de l histoire du president de Droit de l homme assassiner par hyppolite kanambe alias kabila et ses accolyte les congolais qui sont au service de rwandais ,qui font la honte de congolais .un corps trouve avec de sperme et condome soit disent tue par une pute ah quel bassesse .De meme ils veulent salir Diomi avec leur bassesse de n importe quoi,soutenons Diomi jusqu a la fin. Satana na ba angelu na ye moto ya lifelo ebandi kozua bango ce nest que le debut.

    J'aime

    29 juillet 2012
  2. les congolais commence progressivement à se reveiller et surtout à prendre conscience que leur pays est annexé par le Rwanda et que Kanambe alias kabila est un rwandais imposteur qui tue lecongo et les congolais.Chasser Kabila uo detruire kabila est devoir absolu de chaque garçon et de chaque fille du congo.Il n’est plus possible qu’ un citoyen rwandais tushi soit president au congo c’est fini de voir ces rwandais assassiner les congolais et violer les mamans congolaises,c’est fini le trafic illégal des minerais du congo par le rwanda,c’est fini de voir la presence des touts les rwandais au congo.les congolais sont au congo et les rwandais sont au rwanda et plus des relations avec les rwandais pour une periode maximale de 50 ans.

    J'aime

    23 juillet 2012
  3. Rose Mwania #

    La Situation du Congo est grave lorsque des Leaders tels que Diomi Ndongala sont arrêtés, enfermés dans les cachots inconnus à dessein de son élimination physique, nous somme dans une barbarie à l’état pur. Joseph Kabila se déploie à réduire au silence tout vaillant congolais qui refuse de se mettre sous bottes. Nous pensons qu’il doit être plus que temps que les Congolais agissent sans regarder en arrière. Cessons des illusions avec cette pseudodémocratie. Quand nous craignons de mourir, c’est alors que nous mourons davantage. Nous appelons au rassemblement des Patriotes pour contraindre Kabila à libérer Diomi, G. Mokia et tous les autres détenus politiques arrêtés arbitrairement. Kabila fait tous les essaies de muselage de tous les grands leaders politiques tout en bradant tant le territoire national que nos ressources du sol et sous-sol. Cependant, jusqu’ici, il n’est contraint par personne parce qu’il a un grand libre d’accomplissement de sa volonté. En plus des arrestations de vrais opposants, nous nous souviendrons qu’une portion du territoire national à KAHEMBA a été cédée, de même une partie de la Mer territoriale dans l’Océan atlantique regorgeant du pétrole a été cédée à l’Angola. Les concessions minières d’uranium et autres minerais dans le Katanga sont cédées à la multinationale canadienne déguisée au Congo en « Tenke Fungurume Mining » qui pille et saigne à blanc les mines du Congo dans le Katanga. Des internationales aurifères pillent de l’Or au Kivu. Maintenant, 75% de l’espace du Parc national de Virunga sont octroyés aux multinationales « TOTAL (fraçais), ENI (Italien) et SOCO Internationale » pour l’exploitation pétrolifère qui ne profitera nullement au Congo.
    CONGOLAIS to lamuka. Il nous faut acharnement combattre et anéantir physiquement Kabila et Kagame. Ils nous tuent et pillent nos richesses. Jusqu’ où ira notre résignation. Ces criminels ayant les pouvoirs d’Etats en mains peuvent tuer certains d’entre nous comme ils le font, mais ils ne réussiront jamais à tuer tout un Peuple. Si nous voulons la survivance du Congo, ménageons dès maintenant les énergies pour engager la confrontation ARMÉE qui constitue le seul langage auquel Kabila obéit. Il nous faut déclencher la guerre sur place à Kinshasa, au bout de trois heures nous chasserons Kabila avec tous ses frères tutsi infiltrés dans les institutions de la République. Diomi, Tshisekedi, Bemba, Mokia, Chebeya, Tungulu, … n’auraient jamais subi sans raison les épreuves auxquels ils font face, le monde entier observe notre impuissance qui hypothèque notre destin et celui de nos générations futures. L’histoire nous jugerait sévèrement. Libérons-nous de la peur. Nous n’avons pas un sang différent des ces peuples proches de nous qui se libèrent au prix de sacrifices suprêmes. Ba Leaders bazo kende liwa bango nyoso, mboka pe ezo kende, alors nous deviendrons quoi ? La Non-violence est utile d’application quand on traite avec un régime des personnes civilisées, mais vue la sauvagerie de Kabila et les siens tant en interne qu’à l’extérieur, il nous faut une guerre. Ba oyo bako kufa, ba kufa pourvu que le pays soit sauvé. Et nos petits enfants vivent un jour dans la liberté. Le Congo est à nous. Moto a bangisa biso te. Patriotes debout !

    J'aime

    22 juillet 2012

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :