Aller au contenu principal

Adoptions, le Congo tient pas sa parole sur le 25 adoptions de citoyens italiens finalisée mais toujours bloquées à Kinshasa : Kinshasa se rebiffe face à l’engagement donné à la Ministre Kienge

Adoptions, le Congo tient pas sa parole sur le 25 adoptions de citoyens italiens finalisée mais toujours bloquées à Kinshasa : Kinshasa se rebiffe face à l’engagement donné à la Ministre Kienge

Le gouvernement de Kinshasa est déterminé à suspendre brusquement la procédure d’adoptions internationales  pendant  une année: cela  complique l’histoire des 25 couples venues finaliser la procédure d’adoption et qui sont incapables de retourner en Italie avec leurs enfants formellement adoptés et cela  à cause de la suspension des visa de la DGM pour la sortie des enfants adoptés, intervenue sans coordination avec les organes nationaux et internationaux qui sont chargés des adoptions internationales.

Cela est susceptibles de compliquer l’histoire des 25 couples italiens bloqués au Congo parce que les autorités locales n’accordent pas de visas pour leurs enfants adoptés. Le gouvernement de Kinshasa a réitéré devant les ambassadeurs d’Italie, Etats-Unis, la France, la Belgique, le Canada et le Royaume-Uni veulent suspendre pendant un an toutes les procédures. Les ministres Emma Bonino et Cécile Kyenge assurent tous les efforts pour apporter les Italiens à la maison.

Adoptions, Congo ne recule pas

À propos du renouvellement des visas pour les couples italiens qui attendent toujours d’être en mesure de  partir de la République démocratique du Congo avec des enfants adoptés par eux, le ministre congolais a dit que certains ont déjà été prolongés et les autres  seront évalués au cas par cas. Pourtant,  il est souligné au ministère des Affaires étrangères italien, que  le fort engagement du gouvernement italien et le ministre Kyenge ainsi l’ambassadeur d’Italie à Kinshasa continue et qu’ils continueront à exercer les pressions nécessaires sur les autorités de Kinshasa pour permettre aux familles de retourner en Italie avec le les enfants déjà  adoptés.

Pendant ce temps Bonino convoqués au ministère des Affaires étrangères l’Ambassadeur de la République démocratique du Congo, Albert Tshiseleka Felha, pour exprimer le désarroi du gouvernement à cause du non respect de l’  entente verbale obtenue en Novembre entre les autorités congolaises et la Ministre Kyenge, entente qui a été  totalement méconnue par les autorités congolaises, ce qui fait dire à la Farnesina qu’elle est «profondément troublée» par cette situation.

http://www.tgcom24.mediaset.it/mondo/2013/notizia/adozioni-il-congo-non-arretra_2016557.shtml

Publicités
Aucun commentaire pour le moment

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :