Aller au contenu principal

VILLE MORTE DU 08/08/2017 – MAJ CONTINUELLEMENT

bloggif_5989b289b8552

*GOMA – NORD KIVU LE 08/08/2017 A 12H00

RDC : Une Journée « ville morte » largement suivie à Kinshasa et dans l’Est

L’activité tournait au ralenti mardi matin à Kinshasa, la capitale, et à Goma, grande ville de l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), après un appel à la grève générale lancé par la principale coalition de l’opposition, a rapporté le correspondant d’Anadolu.

L’appel lancé le 22 juillet dernier par le « Rassemblement des Forces politiques et sociales acquises au changement » a été suivi à Goma où, dans la matinée, des attroupements de manifestants ont été réprimés par la police, ont indiqué des sources locales jointes par Anadolu.

Jusqu’à 11 heures, heure locale, les commerces étaient encore fermés à Kinshasa alors que les moyens de transports en commun étaient rares sur les grandes artères.

Dans l’Est de Kinshasa, des centaines de Kinois ont rejoint à pieds les principaux boulevards de la ville où la circulation était quasi-absente, a constaté le correspondant de Anadolu, tandis que plusieurs dizaines de policiers étaient postés dans différents points chauds de la capitale congolaise, réputée pour son hostilité au président Joseph Kabila…

Aucun acte de violence n’a été enregistré dans le pays à la suite de cette journée ville-morte jusqu’à 10H GMT, alors que la veille (lundi), des violences ont fait au moins douze morts par ‘balles perdues » à Kinshasa, d’après la police qui a accusé le mouvement politico-religieux (Bundu dia Kongo – BDK) hostile à Kabila.

La journée de grève générale devrait se poursuivre jusqu’à mercredi, conformément à l’appel de l’opposition qui prévoit également un grand meeting le 20 août dans toutes les villes de la RDC.

La RDC traverse une crise politique due à la non-tenue des élections dont la présidentielle dans les délais (Novembre 2016). Cette impasse électorale a permis au
président Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001 de se maintenir à son poste. Un accord conclu le 31 décembre 2016 entre le pouvoir et l’opposition a entériné le
maintien de Kabila au pouvoir, et consacré la tenue de l’élection présidentielle avant la fin de l’année.

Mais la Commission électorale a récemment prévenu, qu’il ne sera pas possible d’organiser des élections en 2017, à cause notamment des violences meurtrières qui n’ont pas permis, dans la région du Kasaï (Centre), le lancement de l’opération d’enregistrement les électeurs.

ville morte à Goma, des barricades au quartier , la police disperse des manifestants  – 12H00 08/08/2017

BOULEVARD DU 30 JUIN A 11H45  – KINSHASA

AVENUE DU COMMERCE A KINSHASA A 11H00

GOMA, 10H00 MAGASIN FERMES

MARCHE DE MBUJI MAYI 08/08/17  A 10H00

KITAMBO – KINSHASA -10H45

KITAMBO – KINSHASA – 10H45

GRAND MARCHE A 10H45 – ETALAGES VIDES – 08/08/2017 KINSHASA

BOULEVARD TRIOMPHAL A 10H00 – 08/08/2017 – KINSHASA

GOMA 08/08/2017

LUBUMBASHI – ROUTE DE KASAPA – GRAND KATANGA

MARCHE CENTRAL A 10H00 – KINSHASA


BLRD DU 30 JUIN A 8H30

Publicités
Aucun commentaire pour le moment

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :