Aller au contenu principal

L’état de santé de Diomi Ndongala s’aggrave / TEMPETE DES TROPIQUES 21.08.12

Selon la cellule des Droits de l’homme de la MONUSCO
Actualités – Nation
Écrit par Par Lefils Matady
Mercredi, 22 Août 2012 07:23

L’état de santé de Diomi Ndongala s’aggrave

Des informations en provenance de la cellule des Droits de l’homme de la Mission d’observation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) font état de la mauvaise état de santé du député Eugène Diomi Ndongala, farouche opposant du régime en place, détenu  au secret depuis aujourd’hui un mois et trois semaines.

Le président national de la Démocratie chrétienne (DC) aurait perdu plusieurs kilos dans son lieu de détention. En plus, outre des troubles digestifs consécutifs à un mauvais régime alimentaire, ce proche d’Etienne Tshisekedi souffrirait gravement d’une hernie inguinale, nécessitant une intervention chirurgicale de toute urgence.

Selon certaines sources, ceux qui  détiennent  cet homme politique ont du mal à trouver la solution pour résoudre  sa maladie, qui prend des proportions inquiétantes. Ils craignent ainsi de l’exhiber en public, en cas de son hospitalisation dans une formation médicale officielle.

Les mêmes sources renseignent que ses bourreaux disposeraient d’un hôpital privé, situé quelque part dans la commune de Bandalungwa. Mais en transférant le prisonnier dans ce lieu, ils craignent une évasion, soit le malade risquerait de rameuter les passants ou encore tout autre acte similaire.

Surtout qu’officiellement, le gouvernement avait déjà nié le fait que ce parlementaire serait sous sa garde quelque part à Kinshasa.

Pour rappel, il y a plus de deux semaines, La Voix des Sans Voix, une Ong de défense des droits humains basée à Kinshasa, avait tenu un point de presse au cours duquel elle avait révélé, après enquête, que Diomi Ndongala, enlevé depuis le 27 juin 2012, serait localisé à l’Agence Nationale des Renseignements (ANR)/DSI qui le détiendrait dans une de ses villas privées.

Et que cet acteur politique de l’opposition serait en voie d’être transféré dans la province du Katanga, pour le réduire véritablement au silence, surtout qu’il dérange sérieusement le pouvoir en place.

Mise à jour le Mercredi, 22 Août 2012 07:26http://www.latempete.cd/accueil/1-nation/335-selon-la-cellule-des-droits-de-lhomme-de-la-monusco.html
Publicités
2 Commentaires Poster un commentaire
  1. mes tres frs et srs concolais, prq seullement ke au congo on n’aimes pas les gens ki disent la verites ou ki se souccier de la populations? Ce depuis l’indepence de notre pays pendant ke les autres pays sont entraint d’avancer ns , ns recoullons toujours derriere. Qcq mr diomi a fait pour m’eriter ca? Ns au congo ns, n’aimons pas la veriter tant. ke, ceux ki garde mr diomi combien, on vous payer?

    J'aime

    22 août 2012
  2. Elizer Shekinah BEN TATI #

    Plus imbcile que les kanambua, kanyama, kalombo , mende on n’en trouvera nulle part au monde qu’au KONGO, au lieu de penser le faire soigner et viter le pire!!! Biliaki bango bi koki. Si ce fils de Ne Kongo meure alors qu’il fut en bonne sant n’et une quinte de fivre, nous exterminero,ns les rwandais o qu’ils soient tutsichienchiens et hutus sans distinction. Qu’on cesse de blaguer avec la vie des gens. INGETA LA HACHE DE GUERRE EST DETERREE Date: Wed, 22 Aug 2012 10:26:52 +0000 To: eliebentati@live.fr

    J'aime

    22 août 2012

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :