Aller au contenu principal

DECLARATION DES ORGANISATIONS DE DEFENSE DES DROITS HUMAINS DE KISANGANI SUR LA SITUATION QUI PREVAUT ACTUELLEMENT A L’EST DE LA RDC

DECLARATION DES ORGANISATIONS DE DEFENSE DES DROITS HUMAINS DE KISANGANI SUR LA SITUATION QUI PREVAUT ACTUELLEMENT A L’EST DE LA RDC

Le Peuple Congolais est trahi par ceux qui ont la charge de garantir ses droits fondamentaux, sa sécurité et l’intégrité territoriale nationale
Nous, Organisations des droits humains et d’Education Civique de la Province Orientale déplorons et condamnons avec la dernière énergie l’occupation de la Province du Nord Kivu par le Rwanda sous étiquette de M23. Nous demandons la démission du Chef de l’Etat et du gouvernement de la République Démocratique du Congo pour haute trahison conformément aux prescrits de l’article 165, paragraphe 1er de la Constitution telle que révisée le 20 janvier 2011.
Cette occupation  est une démonstration de plus de l’agression de la République Démocratique du Congo par le Rwanda et ses collabos qui sont dans l’arène du pouvoir congolais.
Nos Organisations déplorent la passivité et l’inefficacité des gouvernants de la République Démocratique du Congo, non seulement de ne pas déclarer l’Etat d’urgence pour la défense de l’intégrité territoriale conformément à l’article 85 de la Constitution mais aussi et surtout le fait de ne pas reconnaître et faire reconnaître clairement l’agression dont est victime la République Démocratique du Congo par le Rwanda; ce comportement  est une manifestation explicite de la haute trahison du peuple congolais par ses dirigeants.
Nos Organisations restent soucieuses et attachées à la libération sans délai et sans condition ; et au rétablissement de la paix dans la partie Est de la République Démocratique du Congo en particulier dans la Province du Nord Kivu.
En conséquence, nous demandons la démission du Chef de l’Etat et du gouvernement de la République Démocratique du Congo pour haute trahison conformément aux prescrits de l’article 165, paragraphe 1er de la Constitution telle que révisée le 20 janvier 2011.
Au parlement, nous demandons  la stricte observance des dispositions  constitutionnelles.
Fait à Kisangani, le 20 novembre 2012
Pour les Organisations des droits humains et d’Education Civique de la Province Orientale
1.   Groupe Lufalanga pour la Justice et la Paix (GLJP)
2.   Groupe Justice & Libération (GJL)
3.   Congo en Images (CIM)
4.   Fondation Congolaise pour la promotion des droits humains et la Paix (FOCDP)
5.   Amis de Nelson Mandela pour les droits de l’homme (ANMDH)
6.   Ligue pour la Promotion et le développement intégral de la femme et de l’enfant (LIPRODIFE)
7.   Collectif des Ong pour la Promotion  de la Justice (COPJ)
8.   Ligue pour la Paix, la Justice et les droits de l’homme (LIPADHOJ)
9.   Forum des femmes pour l’appropriation de la résolution 1325 (FOFAP 1325)
10.               Action et réalisations pour le Développement (ARED)
11.               Collectif des Femmes de la Province Orientale (COFEPO)
12.               Solidarité pour la Défense et les droits humains (SDDH)
13.               Action Humanitaire Justice pour les victimes (AHJV)
14.               Collectif des auxiliaires libéraux  de la Justice (CALIJ)
15.               Association congolaise pour l’accès à la Justice (ACAJ)
16.               Centre d’Etude, de Documentation et d’Action pour la Femme (CEDAF)
Aucun commentaire pour le moment

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :