Aller au contenu principal

DESOLATION A KINSHASA CE 26/11/2011

Kabila a de nouveau tué et semé la désolation 

Les policiers congolais ont semé la mort samedi 26 novembre à Kinshasa en tuant cinq personnes et en blessant plusieurs autres lors de l’arrivée d’Etienne Tshisekedi, candidat n° 11, à l’aéroport de Ndjili en provenance de Matadi. Le pouvoir en place tenait mordicus à organiser seul son meeting au stade des martyrs sans concurrence.

Une situation ubuesque pour un Kabila qui n’a jamais tenu un seul meeting à Kinshasa depuis qu’il accédé au pouvoir par accident (chance eloko pamba) le 21 janvier 2001!

Qu’à cela ne tienne, l’Udps a décidé de regrouper les soutiens de son leader à la place du cinquantenaire en face du palais du peuple, à un jet de pierre du stade de martyrs. D’où le courroux des kabilistes, conscients du faible degré de mobilisation des leurs.

 Dès le matin des Kinois ont afflué aux abords du boulevard triomphal et d’autres vers l’aéroport international de Ndjili, convaincus que le favori du peuple y débarquera par là. C’est alors que la police est entrée en scène. Pour disperser la foule aux abords du stade des martyrs, elle a recouru aux grenades lacrymogènes.

 Pour empêcher que les gens n’aillent à l’aéroport à Ndjili, elle a tiré à balles réelles contre la foule, précise ment au pont Matete. Lourd bilan: cinq civils tués et plusieurs blessés. Les victimes sont acheminées à l’hôpital Mutombo Dikembe. 

  Le président Tshisekedi, qui tenait à aller tenir son meeting au lieu prévu à la place du cinquantenaire, a été bloqué avec sa suite par des policiers lourdement armés au sortir de l’aéroport de Ndjili. Déjà pour quitter Matadi, le candidat du peuple a dû faire face à l’interdiction faite à son aéronef de décoller, mais il a pu finalement regagner Kinshasa au cours de l’après-midi, ce qui n’était que partie remise dans la volonté du pouvoir d’entraver l’apothéose de son meeting de campagne électorale. Une chose est sûre, le peuple de Kinshasa a montré son adhésion à la cause de Tshisekedi.

N’ayant aucune envie d’assister au plébiscite populaire de Tshisekedi, le pouvoir a mis en œuvre un scénario lui permettant d’interdire toutes les manifestations dans la ville de Kinshasa, pour pénaliser l’UDPS. Il a ainsi  interdit à Tshisekedi d’être ovationné et de communier avec le peuple de Kinshasa sur le chemin de son retour à domicile. Le Général Bisengimana en personne chef de la police nationale, ainsi que le chef de la Monusco, se sont relayés auprès du Président Tshisekedi pour le convaincre de se faire reconduire à domicile à bord de leur véhicule respectif. Ne voyant aucune raison d’ éviter le peuple de Kinshasa, le président Tshisekedi l’a évidemment rejeté et le bloc out demeure complet.   A quelques heures du verdict du souverain primaire qui va sans nul doute le sanctionner, Kabila recourt à la force pour créer le désordre afin de se maintenir au pouvoir qu’il a acquis par accident en 2001 et conservé par tricherie en 2006. Kabila présente un bilan désastreux. La RDC pointe à la dernière place du classement de l’indice de développement humain (IDH) du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud). Le pays se positionne également au 178e rang mondial sur 183 du rapport Doing Business, mesurant la facilité à faire des affaires, effectué par la Banque mondiale. Il reste pour l’homme des promesses non tenues que le passage en force pour se maintenir au pouvoir. Mais il trouvera les Congolais sur son chemin.

   Ali Kalonga & udps.org

2 Commentaires Poster un commentaire
  1. le sang de chebeya, botethi, maheshe, marius et ceux de tous les marcheurs pacifiques pour la transparence et ses de samedi 26/11/2011 parlera le 06/12/2011, la victoire de ya TSHISHI est certain, heureusement que la CPI est là pour recuper le rwandais au Congo.
    DIEU BENIS LE CONGO.

    J'aime

    29 novembre 2011
  2. emery BITIMI #

    Le fils de KANAMBE alias KABILA , usurpateur d’identité , ayant menti sur sa véritable nationalité risque de finir sa vie comme khadafi et autres. Aucun homme sur cette terre ne peut résister à la puissance de Dieu qui combat pour un peuple méprisé! le peuple Congolais sait maintenant tout de lui. C’est un rwandais tutsi. Gare à la communauté internationale et à Kabila de vouloir faire la sourde oreille aux révendications du peuple Congolais souverain!

    J'aime

    27 novembre 2011

Commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :